7 choses que vous devez savoir sur cataracte

La cataracte est un trouble de la vision caractérisée par la perte de la transparence du cristallin au niveau de l’oeil. Les rayons lumineux passent ainsi moins bien dans la rétine et la vision devient brouillée pour la personne touchée. Les personnes atteintes de cataracte peuvent avoir l’impression de regarder à travers une chute d’eau. Le cristallin est en effet ce qui permet à notre oeil de faire une “mise au point” afin d’obtenir une vision nette : la vision devient donc floue et brouillée. Voici donc 7 choses à savoir sur la cataracte.


Nous vous délivrons donc aujourd’hui des informations sur cette maladie qui touche plus de personnes qu’on ne le croit et qui est l’une des plus grandes causes de cécité dans le monde après la dégénérescence maculaire et le glaucome. Ces informations peuvent donc vous servir à mieux comprendre ce trouble de la vision, que vous en soyez touché ou non, mais également les facteurs de risque qui augmentent les chances de quelqu’un d’être touché par celle-ci.

1. La cataracte est très répandue

Une chose à savoir sur la cataracte ? Elle touche plus d’une personne sur cinq à partir de 65 ans et plus d’une sur trois à partir de 75 ans. Il s’agit donc d’un problème que beaucoup d’entre nous peuvent être amenés à rencontrer au cours de notre vie. Apprendre à connaître cette maladie peut donc servir à chacun d’entre nous, que ces informations nous servent à nous-mêmes ou bien à aider un de nos proches.

A partir de 85 ans, deux tiers des personnes sont atteintes de cataracte. C’est une maladie de la vision qui se révèle en général tardivement mais qui touche une grande partie de la population. On fait donc attention à certains signes comme les facteurs héréditaires mais aussi l’exposition au soleil, et les troubles de la vue déjà existant. La cataracte peut toucher chacun d’entre nous. Il est donc important de savoir reconnaître ses symptômes afin de pouvoir les traiter.

2. La cataracte est opérable

Quelque chose de positif à savoir sur la cataracte ? C’est une maladie opérable. Lorsque la cataracte commence seulement à se former, on a généralement pas recours à l’opération. En effet, les troubles de la vision sont minimes lors de l’apparition de la maladie. La plupart des personnes atteintes repoussent l’opération pendant des années et n’y ont recours que quand leurs troubles de la vision sont forts.

En quoi consiste l’opération de la cataracte ? Eh bien, il s’agit de retirer le cristallin devenu opaque et de le remplacer par un cristallin artificiel. Neuf fois sur dix, l’opération est réalisée sous anesthésie locale si le patient est capable de rester immobile et s’il le souhaite. L’opération dure entre 15 et 45 minutes. Elle est remboursée à 100 % par la sécurité sociale en secteur 1 (tarif conventionné). Elle améliore véritablement la qualité de vie des personnes touchées.

3. C’est une maladie souvent liée à l’âge


Une autre chose à savoir sur la cataracte : elle est très souvent liée à l’âge. Certaines maladies touchent particulièrement les personnes âgées. La cataracte en fait partie. En effet, certains éléments comme l’exposition au soleil durant la vie ou encore les problèmes de vision et les facteurs héréditaires ont un effet sur la cataracte et provoquent celle-ci. Elle se révèlent la plupart du temps après 50 ans et n’a pas forcément des effets handicapants dès son apparition. Cela peut prendre du temps.

4. Il existe plusieurs types de cataracte

Une chose à savoir sur la cataracte : elle existe sous quatre formes principales. Tout d’abord, la cataracte sénile est la forme commune de cataracte. Elle est liée au processus de vieillissement qui rend le cristallin plus dur et opaque. La cataracte secondaire est causée par d’autres maladies comme le diabète, ou par des prises de médicaments comme la cortisone par exemple. En effet, une maladie et un traitement autre peuvent augmenter les chances de quelqu’un d’être atteint de cataracte dans le futur.

La cataracte traumatique se produit après une blessure à l’oeil, endommageant le cristallin. Il peut s’agit d’une coupure, d’un coup, d’une brûlure à la chaleur ou encore d’une brûlure chimique. Enfin, la cataracte chez l’enfant est le dernier type de cataracte qui existe. Elle peut se manifester dès la naissance et être liée à une maladie congénitale comme la trisomie 21 ou résulter d’une maladie présente chez la mère pendant la grossesse.

5. Il est possible de diminuer ses facteurs de risque

Une chose importante à savoir sur la cataracte : nous pouvons tous diminuer nos facteurs de risque. En effet, certains facteurs augmentent notre risque de contracter une cataracte à un moment de notre vie. La plupart des cataractes sont liées à l’âge mais pas uniquement. Comme dit précédemment, la cataracte peut être causée par les radiations ou l’exposition au soleil, voire une blessure à l’oeil. De ce fait, il existe des moyens de se protéger pour réduire ses risques de contracter une cataracte.

La cataracte peut être liée à l’exposition au soleil. Les rayons UV peuvent en effet endommager le cristallin. De ce fait, porter des lunettes de soleil avec protection contre les UV est une bonne chose pour parvenir à réduire les effets du soleil sur notre vision et nos yeux. De même, faire particulièrement attention à ses yeux et à sa vue : consulter un ophtalmologue de façon régulière par exemple, peut réduire les risques de contracter une cataracte.

6. La cataracte ne se forme pas sur l’oeil mais à l’intérieur

On a tendance à croire que la cataracte est une couche opaque qui se forme sur le cristallin et donc sur l’oeil. Pour autant, une bonne chose à savoir sur la cataracte est que celle-ci n’est pas une couche externe qui se forme sur le cristallin mais la cataracte qui s’opacifie elle-même. On ne peut pas sentir une cataracte au toucher, et elle évolue pendant des mois voire des années avant que l’on puisse véritablement la remarquer et chercher à la traiter.


Il est important de comprendre cela pour comprendre le principe de l’opération visant à remédier à la cataracte. Il ne s’agit donc pas de retirer un élément externe à votre oeil mais bel et bien un élément qui fait partie intégrante de celui-ci. En le retirant, on se doit de le remplacer par un cristallin artificiel. L’opération n’est pas douloureuse et ne dure pas longtemps, comme dit précédemment.

7. La cataracte peut ne toucher qu’un des deux yeux

Une autre bonne chose à savoir sur la cataracte ? C’est une maladie qui peut ne toucher qu’un des deux yeux. Il ne s’agit pas du cas le plus commun, mais cela peut arriver. Surtout si vous avez subi un traumatisme au niveau d’un des deux yeux, vos risques sont plus élevés de contracter une cataracte pour cet oeil-ci que pour l’autre. On fait donc toujours attention à ses facteurs de risques qui ne sont pas les mêmes pour les deux yeux.

La cataracte peut aussi affecter votre vision de différentes manières. Certaines personnes ne souffrent de troubles de la vision que dans certaines conditions : en conduisant la nuit par exemple. Les symptômes de la cataracte diffèrent pour chaque personne touchée. Il n’existe pas un seul type de cataracte mais bel et bien une multitude de cas complètement différents.

Source

Voir aussi:

Une créature mi-homme mi-animal effraye le Paraguay
Voici le Top 10 des endroits où les femmes préfèrent faire l’amour!
Ces délicieuses boissons vous aideront à avoir un ventre plat
Un journaliste assiste à un braquage en direct
Ces 5 signes sont la preuve que vous avez déjà croisé quelqu’un dans une vie antérieure!