À quoi sert la poche qui se trouve dans les culottes pour femme?

La première des choses à retenir au sujet de ces petites poches, c’est qu’elles ne sont pas là par hasard. Elles ont été conçues pour une raison très importante, celle de préserver l’hygiène intime de la femme. Retrouvez tous les détails dans la suite de l’article.



Des poches protectrices contre les infections et les bactéries :
Les poches figurant au centre des culottes féminines servent en fête à protéger leurs parties intimes contre l’action des mauvaises bactéries, capables de d’altérer la flore vaginale et provoquer des maladies infectieuses dans la zone. Ainsi, les poches servent à empêcher la prolifération de ces bactéries.

En fait, ce n’est même pas une vraie poche, mais juste une double épaisseur. Vu que les culottes sont en général cousues d’une pièce, il faut recoudre un second morceau de tissu sur le premier pour faire une double épaisseur, d’où l’aspect de poche.

Cette double épaisseur joue un rôle fondamental pour préserver l’hygiène intime féminine. Alors que les tissus synthétiques provoquent des irritations, la double épaisseur protège les muqueuses des sudations et des frottements. Elle est donc indispensable pour la santé et le bien être féminin.

Bien que ces poches préservent l’hygiène intime, d’autres mesures sont aussi à prendre en compte :
Le vagin est en fait doté de son « propre système hygiénique », connu comme étant la flore vaginale. Appelé aussi microbiote vaginal, la flore vaginale est l’ensemble des micro-organismes qui se trouvent dans le vagin. C’est cet ensemble qui permet de limiter les infections en créant une compétition avec les germes pathogènes.

Contrairement à l’idée partagée sur les parties intimes, lorsqu’elles sont nettoyées plusieurs fois par jour, cela tue les bonnes bactéries qui assurent sa protection. De ce fait, leur diminution augmente aussi les risques d’infection. Pour cela, vous devez prendre certaines mesures adéquates.

1. Le choix des sous-vêtements :

La qualité de vos sous-vêtements peut aussi jouer un rôle important dans la santé de vos parties intimes. Certaines culottes synthétiques favorisent la démangeaison, alors vous devez plutôt opter pour ceux en coton qui ne causent pas d’irritations ni aucun type de mauvaises réactions.

2. Se laver pas plus de 2 fois par jour :

Comme présenté ci-dessus, le fait de se laver à plusieurs reprises contribuent à l’élimination des bonnes bactéries protectrices. Pour cela, il est recommandé de se laver seulement une ou deux fois durant la journée. De plus, éviter de laver l’intérieur du vagin, cela augmente considérablement les risques d’infections.


3. Eviter les savons :

Il n’y a pas de recette miracle pour un sexe propre. Le seul ingrédient à ne pas négliger est l’eau, celle-ci est largement suffisante pour protéger la flore vaginale et ne pas perturber son équilibre. En effet, les savons neutralisent les bonnes bactéries et favorisent les démangeaisons et les infections. Il est donc conseillé de se laver à l’eau.

Voir aussi:

Depuis la mort du fils de la famille, surnommé «El gato», des chats veillent mystérieusement sur sa tombe
Voici pourquoi il ne faut pas dormir avec votre animal de compagnie !
Lentilles de contact: 99% des personnes les portant et les utilisent dangereusement mal, êtes -vous parmi ceux- là ?
Mallaury Nataf, l’ex-star de la série « Le Miel et les Abeilles », vit dans la rue depuis trois ans
4 plantes à placer dans votre chambre à coucher pour mieux dormir