Cette petite fille décide d’écrire une lettre à celui qui l’a renversé !

740_espacebuzz54be1e5db650e

Xitclalli Vasquez, surnommé Chilli, est une petite fille qui a vu sa vie défiler devant ses yeux. Alors qu’elle se promenait, un homme de 21 ans totalement ivre la renverse en voiture, la laissant paralysée de la poitrine aux pieds.


4 mois après le drame, la petite fille décide d’écrire une lettre à cet homme qui lui a volé une partie de sa liberté.

Cette lettre est extrêmement émouvante…

« Bonjour Jeremy. Mon nom est Xitclalli Vasquez. Mais ils me surnomment Chilli et j’ai 9 ans… »

Le jour de l’accident, elle allait au centre commercial de For Worth au Texas pour se couper les cheveux et se faire les ongles, elle devait être très excitée à l’idée de les montrer à sa famille. Mais malheureusement, cette après-midi de rêve se transforme en un véritable cauchemar. Elle l’explique dans la lettre destinée à son bourreau (condamné à 10 ans de prison).

« J’ai passé de très mauvais moments quand j’étais en soins intensifs. On m’emmenait faire des rayons X tous les jours, j’avais des tubes pleins la bouche et le nez. […] Il y a des fois où je pleure et je pleure. En thérapie, ils m’ont montré comment me lever et m’habiller. Mais pour le moment, c’est encore très difficile. Ma mère fait beaucoup pour moi mais j’essaie toute seule. Je voudrais continuer à vous écrire mais ma main est fatiguée. Comment te sens-tu aujourd’hui ? Te souviens-tu de ce 9 juillet ? »

Malheureusement, elle s’en souviendra toute sa vie de ce 9 juillet !

740_espacebuzz54be1e5e5973b

740_espacebuzz54be1e5bf27ec 740_espacebuzz54be1e5d22d58

Source: espacebuzz.com

Voir aussi:

Ces signes révèlent qu’un cancer se développe dans votre corps !
La nouvelle innovation des WC japonais: un papier hygiénique pour smartphones!
Un père monstre enchaîne ses filles jumelles dans la maison pour les violer pendant 10 ans.
Ce couple condamné à 100 ans de prison pour avoir violé une fillette durant 3 ans
LA position sexuelle que les hommes aiment très certainement, mais que les femmes détestent!