En cherchant un endroit pour uriner, il découvre des vestiges aborigènes vieux de quarante-neuf mille ans

Clifford Coulthard se promenait au parc national des Flinders Ranges (sud de l’Australie) quand il s’est éloigné de la route pour aller uriner. Il a aperçu un étrange abri sous la roche au toit noirci.


Sans le savoir, Clifford Coulthard a découvert le plus ancien campement aborigène Adnyamathaha d’Australie.
media_xll_9252961
“Un homme sort de sa voiture pour aller uriner, et ça le conduit à la découverte de l’un des sites les plus importants de la préhistoire australienne”, résume avec humour l’archéologue Giles Hamm.

Des fouilles ont permis de récupérer 4.300 objets ainsi que 200 fragments d’os provenant de 16 mammifères différents. Un os de Diprotodon, une espèce de marsupial géant aujourd’hui disparue, ainsi que les œufs d’un ancien oiseau géant ont également été mis au jour. Selon les experts, les vestiges retrouvés sont vieux de quarante-neuf mille ans.


Les experts vont même plus loin. Cette découverte constitue la preuve que les hommes ne sont pas responsables de l’extinction de cette mégafaune. Et d’émettre l’hypothèse selon laquelle l’extinction de ces espèces a été causée en réalité par le changement climatique.

Source: 7sur7.be

Voir aussi:

Un homme aperçoit une ombre par la fenêtre !! Quand la police entre, c’est l’horreur !! Découvrez ce qu’ils ont trouvés !!
Sa relation avec son ex s’est très mal terminée
Séparés depuis plus de trente ans, une mère et son fils veulent se marier et avoir un enfant !!
Le friture: le pire aliment pour le coeur
Autiste, il sauve la vie de sa camarade de classe grâce à Bob l’Éponge