Des policiers virés après avoir été surpris chassant des Pokémon au lieu d’attraper des voleurs

Les faits se sont déroulés aux États-Unis. Louis Lozano et Eric Mitchell, tous deux policiers de Los Angeles, ont été licenciés et ont perdu récemment leur appel. Ils avaient été surpris en train de faire tout autre chose que leur travail.

Alors qu’ils patrouillaient, ils ont décidé de chasser les Pokemon. Il s’agit d’un jeu de réalité augmentée que nous pouvons installer sur notre téléphone et qui nous permet de voir dans les rues des petites créatures à attraper.

Seulement ce jeu, dès son lancement en 2016, avait déjà été critiqué car de nombreux utilisateurs étaient beaucoup moins vigilants dans les rues et des accidents étaient à déplorer. Mais revenons-en à nos deux policiers. 

Ce jour-là, ils semblent qu’ils étaient à la poursuite d’un Pokemon du nom de Ronflex alors qu’un autre policier a lancé un appel pour avoir des renforts sur un cambriolage dans un grand magasin. Les deux agents ont alors préféré ignorer l’appel pour continuer leur chasse aux Pokemon, comme l’ont confirmé leurs échanges dans leur voiture de service.

La semaine dernière, les documents officiels liés à leur licenciement ont été rendus publics et on peut y lire que les deux hommes étaient « en train de discuter de Pokémon tandis qu’ils roulaient vers différents endroits où les créatures virtuelles apparaissaient vraisemblablement sur leurs téléphones ».

Voir aussi:

Il voulait prendre en photo une souris au McDonald’s, il se retrouve encerclé!
Il porte plainte contre ses parents et leur réclame 76 000 euros pour avoir… jeté sa collection de p0rn0
Ce couple de jeunes mariés s’est mis à danser sur l’autoroute, voici pourquoi …
A son retour de vacances, il reçoit une facture de gsm de 77.686 euros, l’opérateur se justifie
Une animatrice d’école primaire Voltaire rouée de coups devant les enfants par une mère et son fils à Montpellier