Ce journaliste couvrait un conflit armé quand il a été atteint d’une balle dans le cou… Il survit miraculeusement

La radiographie se passe de commentaire. Elle semblait logiquement sceller le sort du journaliste australien Adam Harvey (ABC), en première ligne sur le front philippin, au coeur d’un conflit qui oppose l’armée aux islamistes pro-EI.


« Nous nous sommes arrêtés et j’ai ouvert la porte arrière de la voiture pour aller chercher à boire et à manger puis j’ai senti comme un coup de couteau très puissant dans le cou. Je suis tombé à terre: je pensais avoir été touché par un éclat d’obus », raconte la victime.

Rapidement pris en charge par le centre médical le plus proche, Adam Harvey s’est en malgré tout sorti miraculeusement. Explications:

« Ils ont constaté qu’on m’avait tiré une balle dans le cou et que cette balle était toujours dedans. Heureusement, elle n’avait pas touché de points vitaux et s’était juste logée derrière la mâchoire », confie-t-il.


Aussi incroyable que cela puisse paraître, Adam Harvey était hors de danger quelques heures plus tard… et de retour sur le terrain avec un flegme déconcertant.

Source: Huffington Post.

Voir aussi:

La myrtille pour lutter contre le diabète
Cette femme a été brûlée aux mains et au visage quand ses écouteurs ont pris feu durant un vol pour l’Australie
Est-il temps de brûler vos soutiens-gorge?
Un des plus cher café au monde extrait de bouses d’éléphants
Piqué par un moustique, deux mois plus tard, sa tête est toujours complètement déformée…

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont désactivés.