Les kilos grignotent le dos

L’excès de poids attaque sévèrement l’intégrité des disques intervertébraux, des structures fondamentales de la colonne vertébrale.


Ces disques, situés entre deux vertèbres, jouent le rôle d’amortisseurs. Leur dégénérescence peut être à l’origine de troubles invalidants. On savait déjà qu’un IMC élevé (traduisant un surpoids, voire une obésité) était associé à un risque accru de maux de dos.

En l’occurrence, cette équipe de l’université de Hong Kong s’est intéressée à un groupe de quelque 2.500 adultes, d’un âge moyen de 42 ans. Et il s’est avéré qu’un IMC élevé était corrélé à une nette augmentation de l’étendue et de la gravité de la dégénérescence discale ; et ceci d’autant plus que l’obésité était importante.

Ces résultats sont publiés dans la revue « Arthritis & Rheumatism ».

Source

Voir aussi:

Marié depuis 62 ans, ce couple meurt main dans la main
Elle doit respecter certaines règles dans son intimité, une nuit « agitée » son mari pourrait la tuer
Elle croyait que c’était une tumeur dans le cerveau, mais la réalité est totalement effrayante
Un étrange « monstre marin » s’est échoué aux Philippines après un tremblement de terre!!
Signe par signe, voici ce qui vous attend pour l’année 2017