Une jeune fille découvre du contenu louche sur l’ordinateur de son père, elle lui écrit cette lettre …

girl-1064659_960_720

Une lettre a été publiée anonymement sur le site Internet FaitHit, un site qui permet aux gens de publier ce qui leur est cher.


Cher Papa,

Avant tout, je veux que tu saches que je t’aime, et que je ne t’en veux pas pour les effets néfastes que ton comportement a eus sur moi. Mais je voulais aussi que tu comprennes l’effet que ton usage du porno a eu sur ma vie. Tu crois peut-être que cela ne concerne que toi, ou à la limite, toi, Maman et votre relation. Mais ça a aussi eu un effet désastreux sur moi, et sur mes frères et sœurs.

À l’âge de douze ans, alors que je commençais à devenir une jeune femme, je suis tombée sur des films pornos, sur ton ordinateur. Immédiatement, j’ai trouvé très hypocrite de ta part le fait de me donner des leçons sur ce que je devais et ne devais pas regarder, alors que toi, tu te vidais régulièrement l’esprit avec cette merde. Tes grands discours sur les dangers des programmes télévisés n’avaient plus grande valeur.

À cause de tes pornos, j’ai compris que Maman n’était pas la seule femme que tu regardais. Et lorsque nous étions de sortie, je ne pouvais m’empêcher de remarquer ton regard concupiscent, à droite et à gauche. Ça m’a appris qu’on ne pouvait faire confiance aux hommes, et qu’ils avaient tous un penchant pour l’infidélité. J’ai ainsi appris à ne pas faire confiance aux hommes, et même à les détester pour la manière dont ils regardent les femmes.

En parallèle, tu as essayé de m’expliquer comment la manière dont je m’habillais avait un effet sur autrui, et pourquoi je ne devais pas me limiter à mon physique. Mais tes actions, elles, m’ont dit le contraire. Elles m’ont montré que je ne serais belle et acceptée que si je ressemblais aux actrices pornographiques, ou aux stars en couverture des magazines. Tes discours ne m’ont rien appris, à vrai dire, et m’ont mise en colère.

Et plus j’ai grandi, plus la société dans laquelle nous vivons a martelé le même message. Un message qui dit que la beauté se mesure à l’aune des femmes en couverture des magazines. J’ai aussi appris à te faire de moins en moins confiance, puisque tes actions et tes paroles n’allaient pas de pair. Je me suis régulièrement demandé si je trouverais jamais un homme qui m’accepterait et m’aimerait pour ce que je suis, et pas pour mon physique.

Lorsque des copines venaient à la maison, je me suis demandé comment tu les regardais. Est-ce que tu les voyais comme mes copines, ou comme les jolies filles de tes fantasmes ? Aucune fille ne devrait avoir à se poser de telles questions au sujet de l’homme qui est censé la protéger, elle, mais aussi les autres femmes de sa famille.


J’ai fini par rencontrer un homme. L’une des premières questions que je lui ai posées a été de savoir s’il regardait des films pornos. Je remercie Dieu qu’il n’ait pas encore succombé à ce vice. Lui et moi avons toujours des problèmes, car je ne fais toujours pas totalement confiance aux hommes. Oui, tes films pornos ont toujours de l’influence sur ma relation avec mon mari, toutes ces années plus tard.

Et si je ne pouvais te dire qu’une seule chose, ce serait ceci : ton porno n’a pas seulement eu des conséquences sur ma vie, il a eu des conséquences sur tout ton entourage, sans même que tu t’en aperçoives. Et ça a toujours des conséquences sur moi, lorsque je m’aperçois de l’emprise qu’a le porno sur notre société. Je redoute le jour où je devrais expliquer à mon pauvre petit garçon les dangers et l’emprise avide et redoutable du porno. Lorsque je devrais lui dire que la pornographie, comme tous les péchés, a des conséquences sur la société tout entière.

Comme je te l’ai dit, je te pardonne. Et je remercie constamment Dieu pour son aide dans ce combat. Parfois, j’ai encore des difficultés à mener ce combat, mais je suis touchée par la grâce divine, et par la présence de mon mari. Je prie pour toi, Papa, et j’espère que toi et tous les hommes touchés par ce fléau finirez par ouvrir les yeux.

Avec amour, ta fille.

Source: FaitHit

Voir aussi:

Le calvairejeune fille de 18 ans, elle perd ses dents lorsqu’elle éternue
Un important avertissement concernant les crocs lancé par un médecin !
Le froid était le meilleur de nos alliés pour garder notre ligne?
Larguée par un homme qui disait ne plus la désirer, Sian a décidé de se reprendre en mains: “il s’agit de la meilleure chose qui pouvait m’arriver”
Voici pourquoi vous devez mettre du talc dans votre lit!

Commentaires

commentaires