Vous voulez vendre rapidement un bien? voici 5 astuces


vendre

1 Faites une estimation « au juste prix » de votre bien
Une estimation qui ne correspond pas au prix du marché immobilier local risque de retarder la vente. Dans le cas d’une transaction immobilière, ce n’est pas tant le prix auquel vous avez acheté votre maison ou votre appartement qui importe (même si une « plus-value » est toujours la bienvenue !) mais combien il vaut aujourd’hui. Dans la majorité des cas, les biens immobiliers dont la vente s’éternise (et accessoirement mettent les nerfs des futurs vendeurs à rude épreuve) ont été surévalués et ne correspondent pas à la demande locale.

2 Soignez la présentation de habitation
« Méfiez-vous de la première impression, c’est souvent la bonne ! ». Les ventes immobilières n’échappent pas à cet adage. En clair, sans pour autant transformer votre habitation en « maison-témoin », désencombrez l’espace au maximum, traquez la moindre saleté et procédez aux réparations que vous aviez jusqu’à présent remises au lendemain.

3 Dépersonnalisez votre intérieur
Il est capital de « neutraliser » au maximum la décoration intérieure du bien immobilier que l’on désire vendre. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il se peut que les acquéreurs potentiels ne partagent pas vos goûts en matière de déco. En cas de succession, il est par exemple fortement conseillé de mettre au placard la tête de sanglier qui trône sur le mur de la salle à manger de feu votre grand-père… Sans compter qu’il est plus facile pour un éventuel acheteur de se projeter dans une maison « lambda » plutôt que dans un intérieur fortement marqué de l’empreinte du précédent occupant. À titre d’exemple, votre fils de 13 ans fan de rap aura toutes les peines du monde à s’imaginer dans la chambre rose bonbon d’une petite princesse de 8 ans. Et on le comprend !

4 Faites savoir que votre bien est sur le marché
Il est essentiel que vous communiquiez sur votre projet de vente. Parlez-en autour de vous mais aussi via les réseaux sociaux et les sites d’annonces. Attention toutefois à ne pas en faire trop ! Multiplier les mandats simples auprès de différentes agences immobilières part certes d’une bonne intention (optimiser les chances que votre annonce soit vue) mais risque de surexposer votre bien (et donc de la décrédibiliser). Et pour cause, s’ils voient que votre maison ou votre appartement est mis en vente à des prix différents sur plusieurs sites d’agences, les acquéreurs potentiels pourraient trouver suspect que vous déployiez tant d’efforts pour vous en débarrasser…

5 Mettez en valeur les points forts de votre habitation
Les beaux jours seraient plus propices à la vente immobilière que le reste de l’année. Mais jouer la carte de la saisonnalité peut s’avérer judicieux. Si votre maison est pourvue d’une cheminée, rien de tel qu’une bonne flambée pour charmer de potentiels futurs acquéreurs qui ne seraient pas insensibles à l’attrait d’un bon feu (surtout si la visite a lieu en plein hiver…).

Seloger.com


Voir aussi:

Savez-vous pourquoi il n’existe pas de chambre 420 dans certains hôtels?
Pourquoi craque-t-on sur le gras après une trop courte nuit?
3 erreurs à ne pas faire avec son fil dentaire
Dormir nu améliore la qualité du sommeil
Des chirurgiens thaïlandais ont opéré avec succès une tortue qui avait avalé 915 pièces de monnaie

Commentaires

commentaires