Le meilleur du street art: on ne distingue plus le vrai du faux

Difficile de distinguer le vrai du faux. Depuis quelques années déjà, les graffeurs s’amusent à jouer sur les illusions d’optiques pour tromper les passants en recouvrant les murs et le bitume des villes de street art en trois dimensions.


slide_351864_3803525_free slide_351864_3803526_free slide_351864_3803527_free slide_351864_3803529_free
slide_351864_3803530_free slide_351864_3803531_free slide_351864_3803532_freeSource

 

Voir aussi:

Ils nous prouvent que les tatouages restent stylés malgré le vieillissement
Sans et Avec maquillage
Découvrez 80 idées très nature pour décorer votre intérieur
Elle dépense 50 000 dollars pour une poitrine de 4 kilos
Caricatures: Si les animaux nous traitaient comme nous les traitons ?