Une fin tragique pour ce « rooftopper » chinois qui filme sa propre mort

À 26 ans, Wu Yongning était l’un des plus célèbres « rootopper » internationaux. Pour gagner sa vie, il partageait ses exploits sur le réseau social Weibo, le « Twitter chinois ».



Cette discipline du « rooftopping » consiste à grimper sans assurance au sommet d’édifices urbains et rassemble depuis quelques années de nombreux adeptes à travers le monde, malgré les risques insensés qu’elle comporte.

Le 8 novembre dernier à Changsha, dans la région de Hyan, en Chine, le jeune homme s’est filmé en train d’essayer de faire des tractions du haut du Huayuan International Building, un immeuble de 62 étages.

Malheureusement, ses mains ont glissé et il a chuté dans le vide avant d’atterrir sur une terrasse se trouvant en dessous. Il est mort sur le coup.

Selon les informations relayées, Wu Yongning s’était pendu dans le vide, à bout de bras, du haut du 62e étage d’une tour locale. Victime d’un coup de fatigue, il n’aurait alors pas trouvé l’énergie nécessaire pour remonter et aurait ainsi filmé son propre décès.


Si la vidéo peut sembler suspecte dans sa réalisation, son épouse a en revanche confirmé son décès sur les réseaux sociaux. On doute dès lors qu’il puisse s’agir d’un canular aussi macabre.

Voir aussi:

Les meilleurs moyens de réveiller ses amis
Une motarde sauve un chaton sur la route au milieu d’un carrefour
Une séquence très effrayante, un chauffeur de bus s’endort au volant
Ce papa est très ingénieux!
La maman chat force son petit à faire sa toilette