Âgée de 60 ans, elle perd tout ce qu’elle possède après avoir marié un Sri Lankais de 26 ans

Diane De Zoysa, une femme d’origine britannique de 60 ans, a dépensé toute sa fortune (environ 90 000 livres sterling, l’équivant de plus de 115 000 dollars américains) pour son mari de 26 ans, Priyanjana De Zoysa. 

Diane avait rencontré Priyanjana De Zoysa lors de ses vacances, en 2011. Elle est immédiatement tombée amoureuse de lui et elle était persuadée que c’était réciproque. Sept mois plus tard, ils se sont mariés. En 2015, elle l’a marié. Puis, il y a deux ans, la sexagénaire a vendu sa maison de Musselburgh pour faire construire une maison pour son mari au Sri Lanka et lui acheter un minibus. 

Priyanjana De Zoysa a été tué par des gangsters l’an dernier. Diane s’est retrouvée seule au Sri Lanka. Elle a réussi à retourner à l’aéroport d’Edinburgh mardi dernier. 

Diane a été gardée à la maison par la famille de Priyanjana De Zoysa. Ils refusaient qu’elle vende la maison qu’elle avait acheté pour son jeune mari et elle, puis ils lui demandaient de l’argent pour payer une pension alors qu’ils la gardaient pratiquement captive. 

« Je ne pouvais plus rester là », a-t-elle déclaré au Daily Record. « Je me sens stupide de ne pas avoir écouté ma famille qui me disait que Priyanjana De Zoysa ne voulait que mon argent. »

« Je croyais qu’il m’aimait vraiment pour moi, mais il ne m’aimait pas de toute évidence. »

« La famille de mon mari m’a gardée captive pendant deux ans. Je ne pouvais même pas aller à la plage. »

Diane a finalement réussi à s’échapper et elle a demandé de l’aide à des amis pour rentrer chez elle. 

Elle veut maintenant tenter de refaire sa vie alors qu’elle n’a plus de maison et plus un seul dollar en banque. Elle a même accumulé des dettes sur une carte de crédit qu’elle devra trouver comment rembourser après avoir eu le coeur brisé. 

Malheureusement, Diane ne pourra pas vivre de sa pension alors elle cherche à être réembauchée, à 60 ans, comme conseillère ou comme avocate. 

Diane croit maintenant que son mari avait aussi une deuxième femme après avoir trouvé des papiers dans ses affaires personnelles après sa mort. 

« J’aurais dû me douter que c’était juste une question de l’argent. Mes amis m’avaient dit qu’ils croyaient qu’il me mariait que pour mon argent », a expliqué Diane. « Une fois que je suis déménagée au Sri Lanka, tout ce qu’il voulait de moi, c’était de l’argent, tout le temps de l’argent. » 

Diane s’est entêtée à poursuivre la relation pour prouver à ses amis et à sa famille qu’ils avaient tort. C’est ainsi qu’elle a tout perdu ce qu’elle avait mis une vie à construire: sa maison, ses économies. 

La sexagénaire n’a pas l’intention de « réinvestir » dans une nouvelle relation amoureuse de sitôt. Elle doit encore payer pour cet amour qu’elle croyait aveuglément et ramasser tous les pots cassés après avoir refusé d’écouter ses amis et sa famille. On ne peut pas lui en vouloir d’y avoir cru, mais c’est une histoire qui semblait pourtant bien évidente dès le départ, du moins d’un point de vue extérieur. 


Source: Daily Mail

Voir aussi:

Une maman entend les battements de cœur de son fils après 3 ans de sa mort
Celui qui arrête de manger du pain court le risque de rencontrer de nombreux problèmes de santé
L’hiver prochain sera le plus froid depuis 30 à cause du phénomène « El Ninõ »
Elle a vécu l’enfer pendant quatre heures: Elle a été stérilisée par sa rivale avec de l’eau bouillante dans l’utérus
Attiré par la foule au départ, ce chien parcourt les 21 kilomètres dans semi-marathon!