Elle publie une annonce pour se faire tuer, un homme y répond et l’exécute

Natalie Bollinger, une jeune fille du Colorado de 19 ans a publié une annonce intitulée « Je veux en gager un tueur à gage pour moi-même. » Joseph Lopez y a répondu et a fusillé la jeune fille de sang-froid fin 2017. Il écope d’une peine de 48 ans de prison, évitant tout juste la sentence à perpétuité.



Joseph Lopez a plaidé coupable pour le chef d’accusation de meurtre du second degré. Il a accepté un accord portant sur une peine de 48 ans et a ainsi évité la peine maximale prévue dans le cas d’un assassinat du premier degré. Le père de la victime, Ted Bollinger, effondré, a fait part de sa déception à Denver7 : « Il n’y a pas de justice. Il y avait assez de preuves pour le condamner et le tribunal a décidé de lui faire une offre, crachant au visage de ma famille. »

« Vous avez profité de la détresse de ma fille », a dit le p ère de Natalie au meurtrier. « Elle était vulnérable et sous l’emprise de la drogue… Vous avez préparé votre coup, tirant brutalement sur elle, la tuant. Vous avez été protégé sans que ma famille n’ait eu son mot à dire. C’est un pacte avec le diable. »

Le revolver, un 9mm, a été retrouvé à quelques pas de la victime. Le tribunal a déclaré que Joseph Lopez aurait dû alerter la police ou aider la jeune femme d’une façon ou d’une autre. « Il n’a pas répondu à l’annonce en tant qu’être humain mais en tant que prédateur. Il a eu des heures pour faire ce qui est juste et sauver sa vie mais il a choisi de l’assassiner », a déclaré Allu Baber, la procureur général adjoint.

Source: CBS News

Voir aussi:

En Japon, Il coupe le pénis de l’amant de sa femme et le jette dans les toilettes
Cette mannequin canadienne de 24 ans se fait tatouer l’œil, mais elle va le regretter le reste de sa vie.
Son enfant crie au bistrot, deux clientes ont laissé un mot assassin
Dinya Rasool passe près de mourir à cause d’un petit truc que presque toutes les femmes font!
Anti-âge : une semaine de menus pour ralentir le vieillissement