Influencé par les théories du complot Illuminati, un père tue ses 2 enfants

Un père californien a avoué avoir tué ses deux jeunes enfants. Matthew Taylor Coleman, un instructeur de 40 ans de l’école de surf de Santa Barbara, a été accusé de meurtre à l’étranger de ressortissants américains après avoir prétendument emmené son fils de 2 ans et sa fille de 10 mois au Mexique et les avoir tués.

Coleman aurait déclaré à un enquêteur du FBI qu’il pensait que ses enfants « allaient devenir des monstres, il devait donc les tuer », selon une plainte pénale.

Interpellé pour interrogatoire à la frontière américano-mexicaine, Coleman aurait déclaré aux enquêteurs qu’il avait tiré sur ses enfants avec un fusil de pêche au harpon, puis avait caché leurs corps, selon l’affidavit.

Coleman a expliqué aux autorités avoir été « éclairé par les théories du complot QAnon et Illuminati ».  Il a également affirmé qu’il avait eu des visions selon lesquelles sa femme « possédait l’ADN de serpent et l’avait transmis à ses enfants », selon l’affidavit.  Il a déclaré au FBI qu’ »il savait que c’était mal, mais que c’était la seule solution qui sauverait le monde ».

Coleman a été arrêté à la frontière et transporté dans une prison locale par les autorités.

La police de Santa Barbara a d’abord été alertée par la femme de Coleman.

Elle leur a dit que son mari avait emmené les enfants et qu’il ne lui avait pas dit leur destination et qu’il ne répondrait pas non plus aux SMS.  Elle a déclaré à la police qu’elle ne pensait pas que la vie des enfants était en danger.

Elle a également déclaré que Coleman et elle ne s’étaient pas disputés avant son départ et qu’ils n’avaient eu aucun problème dans la famille.  Elle a demandé à la police de parler à Coleman, qui ne répondait pas également aux appels de la police.

Le dimanche 8 août, la femme de Coleman et un officier de police ont utilisé l’application « Trouver mon téléphone » sur son ordinateur portable pour retrouver le téléphone de Coleman, et il a été découvert qu’il avait été localisé pour la dernière fois à Rosarito, au Mexique.

Les agences fédérales ont été informées d’être à l’affût du retour de Coleman, qui a eu lieu vers 13 heures le lundi 9 août, selon l’affidavit.  

Lorsque le véhicule a été arrêté à la frontière, Coleman était le seul occupant, selon l’affidavit.  Les forces de l’ordre mexicaines ont été informées de la disparition des enfants et, selon l’affidavit, la police de Rosarito a confirmé que deux enfants correspondant à la description de Coleman ont été retrouvés morts ce lundi matin. 

Voir aussi:

Vous ne vous croiserez plus jamais les jambes quand vous vous assiérez, après avoir lu ceci!
Jimmy est en retard à un entretien d’embauche, car il a aidé un inconnu. Puis quand il arrive sur place? L’employeur est sans mots en voyant son visage!
Les super-riches de la Silicon Valley se préparent à l’apocalypse
Nichée en plein cœur de Beverly Hills, voici la maison la plus chère des États-Unis
Elle noie son bébé et faire croire à un enlèvement, elle est trahie par ses recherches Google