La chasseuse qui a tué une rare girafe noire affirme n’avoir aucun remords

De nombreux internautes s’indignaient sur les réseaux sociaux en raison d’une chasseuse qui avait tué une girafe. La femme de 37 ans, Tess Thompson Talley, avait été exposée sur toutes les tribunes, mais aux dernières nouvelles, tout indique qu’elle ne semble rien regretter.


Tout avait donc débuté pour elle lorsqu’elle avait fièrement affiché sur les réseaux sociaux son tout dernier trophée de chasse, une girafe noire: « Mes prières afin de pouvoir profiter d’une chasse qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie ont été exaucées! J’ai repéré ce spécimen très rare de girafe noire et je l’ai observée pendant un petit moment. »

La publication Facebook de Talley était passée relativement inaperçue jusqu’au jour où une page Facebook appartenant à un groupe de défenseurs de la faune ait dénoncé celle-ci.

En réaction à la vague de protestation causée par cette dénonciation, Talley avait donc décidé de supprimer ladite publication ainsi que les photos, mais celles-ci avaient déjà été tellement partagées sur différents sites que ces photos sont toujours en circulation. D’ailleurs, depuis qu’elle a supprimé ces photos, les commentaires haineux à son égard n’ont aucunement diminué.

Alors qu’on pourrait croire que Talley a été dévastée par toute cette indignation à son égard, la jeune femme ne semble pas du tout affectée.

Voici ce que Talley avait à dire à ce sujet lors d’une entrevue qu’elle a accordée au Daily Mail: « C’est quelque chose en quoi je crois. C’est plus qu’un passe-temps pour moi, c’est une passion. »

La femme a expliqué qu’en tuant cette girafe, elle avait aidé la population à différents niveaux: « D’autres gens en ont profité. La compagnie qui organise les safaris, le village, la population locale et l’économie. Ils en ont tous profité. Quand on publie quelque chose en quoi on croit, qu’il s’agisse de chasse, de religion ou de politique, il y a toujours quelqu’un pour nous détester. Et comme je suis une femme, ils vont tout faire pour que ce soit pire. Les hommes ne comprennent pas ça. »

Andrew Talley, le conjoint de la chasseuse, a aussi réagi à la tempête en s’adressant aux internautes. L’homme a expliqué que les gens avaient tendance à juger les chasseurs en les accusant de tous les maux du monde tout en mettant de l’avant que ces mêmes personnes profitaient aussi des bénéfices associés à la chasse.


Enfin, à ceux et celles qui adressent des menaces à sa femme, Andrew les a invités à le contacter personnellement afin qu’il leur donne rendez-vous pour en discuter en personne.

Source: DailyMail

Voir aussi:

Elle a toujours critiqué l’attitude sa belle-mère! Mais à sa mort, elle fait une découverte dramatique !
L’hommes de ce signe astrologique est le plus fidèle en amour
Il s’injecte son propre sperme dans les bras afin afin de guérir ses maux de dos.
Il est accusé de vol à l’étalage après que le personnel d’un magasin ait vu un renflement suspect dans son jean: «Je n’arrêtais pas de leur dire que c’était mon pénis!»
Un jeune couple oublie de venir à son mariage!