Les humains préfèrent les chiens aux autres humains selon une nouvelle étude !

Une équipe de chercheurs des universités du Colorado et de Northeastern, aux États-Unis, ont décidé de se pencher sur l’empathie qu’éprouvent les humains à l’égard des chiens.


Ils ont mené une étude auprès de 256 étudiants. Ils leur ont demandé de lire une nouvelle fictive et de révéler leur niveau d’empathie pour chaque histoire. Ils ont été exposé à des nouvelles d’adultes, d’enfants, de chiens et de chiots sauvagement battus.

A mature Caucasian woman has relaxing fun playing with her dog in a beautiful park setting. She lovingly talks to him with a smile on her face. They rest in the grass, the woman arm over the dog. Horizontal image with copy space.


Résultat? Les étudiants ressentaient plus d’empatie à l’égard des chiens qu’aux humains adultes.

«Nous avons également trouvé plus d’empathie pour les victimes qui sont des enfants humains, des chiots et des chiens adultes que pour les victimes qui sont des humains adultes. L’âge fait la différence pour l’empathie envers les victimes humaines, mais pas pour les chiens», ont affirmé les chercheurs.

Un organisme de charité britannique a aussi mené sa propre expérience pour mesure l’empathie des gens envers les chiens et les humains. Ils ont lancé une campagne de don en ligne sur le site MSN UK. Il y avait deux versions de la publicité, toutes deux avec le texte «Donneriez-vous 5$ pour sauver la vie d’Harrison?». Sur l’une des images, il y avait un garçon de huit ans. Sur l’autre? La photo d’un chien trouvée dans une banque d’images.

Eh bien la publicité avec la photo du chien a récoté deux fois plus de clicks que celle avec le jeune garçon!

607495


Mais pourquoi est-on plus sensible aux malheurs des chiens que ceux d’autres humains?

«Il se peut que de nombreuses personnes considèrent les chiens comme vulnérables, quel que soit leur âge, par rapport aux humains adultes. En d’autres termes, les chiens, qu’ils soient jeunes ou adultes, sont considérés comme possédant plusieurs des mêmes qualités associées aux bébés humains; ils sont considérés comme incapables de se protéger pleinement, par rapport aux humains adultes», ont avancé les chercheurs américains.

La Dre Kathrine McAleese, sociologue et psychothérapeute, a beaucoup de clients qui travaillent avec des chiens. Elle a dit qu’elle voit ce phénomène régulièrement.


«Les personnes qui correspondent aux résultats de cette étude considéreront souvent les animaux comme des innocents et les humains comme n’ayant pas la même pureté», a-t-elle déclaré à I Love My Dog.

«Quand je leur demande pourquoi ils vont dépenser de l’argent pour la santé, la forme physique et la nutrition de leur chien, mais pas pour eux-mêmes, la réponse que j’ai reçue est « parce que mon chien le mérite ».»

Source: I Love My Dog So Much

Voir aussi:

Le bonheur et le malheur n’ont aucun impact sur la mortalité, selon une étude
Les personnes les plus infidèles, selon leur signe astrologique
Elle lui refuse un rapport sexuel, il la tue de 15 coups de couteau pour «lui donner une leçon»
Une jeune femme vit une histoire d’amour passionnée depuis 5 ans avec un Boeing 737: «Je veux épouser mon chéri!»
Un médecin avertit les femmes: si vous vous ennuyez pendant le confinement, n’utilisez pas de sextoys «faits maison»!