Les petits dormeurs ont un risque accru de surpoids, voire d’obésité

sommeil-les-petits-dormeurs-plus-expos0-44

Dormez-vous moins de six heures par nuit? Si la réponse est affirmative, vous êtes soumis à un plus grand risque d’obésité (de 34% pour les femmes et de 50% pour les hommes). C’est ce que révèle une étude publiée récemment par l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV). Cette année, l’INSV s’est associé avec le programme français NutriNet-Santé. 49 086 personnes ont participé à une grande enquête dans le cadre de la 15ème Journée du sommeil du 27 mars. Une majorité de femmes y est représentée mais on retrouve toutes les tranches d’âges. D’après les résultats, les français sont nombreux à ne pas dormir suffisamment. En semaine, leur temps de sommeil moyen par nuit est estimé à 6h48 et 22% des 35-54 ans rencontrent de problèmes d’insomnie.

Comme éléments perturbateurs à une nuit réparatrice, on retrouve notamment les horaires de travail, le bruit (des transports, des voisins, etc.), les lumières venant de l’extérieur ou encore le stress lié au boulot. L’étude montre également une relation entre les troubles du sommeil et les problèmes de nutrition. Le fait de ne pas dormir suffisamment entraînerait ainsi une prise de poids via un mécanisme biologique. Joëlle Adrien, présidente du conseil scientifique de l’INSV explique par exemple au Figaro le lien entre le sommeil et la production de certaines hormones comme la leptine, qui sert à la régulation pondérale. « Elle (la leptine) est sécrétée pendant la nuit, d’où une diminution de la faim et une augmentation de l’impression d’être rassasié si on dort assez ». Et l’effet inverse se produit si nos heures de sommeil ne sont pas suffisantes.

En réalité, un cercle vicieux se met souvent en place. Le fait de mal se nourrir altère la qualité de notre sommeil. Mais lorsque l’on ne dort pas bien, cela se répercute sur notre comportement alimentaire. Avec la fatigue, notre cerveau est davantage attiré par les glucides par exemple car ils sont considérés comme plus énergétiques. Pour éviter cette spirale, l’Institut national du sommeil et de la vigilance donne quelques conseils afin de mieux dormir : éviter les excitants le soir (café, thé, etc.), ne pas pratiquer d’activité physique après 20 heures ou encore ne pas prendre des repas trop copieux et de l’alcool au dîner.

Voir aussi:

Cette plante élimine toutes les toxines de votre maison, elle est considérée comme une bombe d’ oxygène!
Ils meurent en faisant l’amour dans un bain à remous
Du sucre et du miel sur un demi citron: un soin de beauté super efficace contre les points noirs!
Olivia Farnsworth, 7 ans, elle ne mange pas, ne dort pas et ne ressent pas la douleur
Ce qui arrive à notre corps si on marche pieds nus 5 minutes chaque jour!