Témoignages de ces cinq employées : «J’ai eu une liaison avec mon patron »

Selon l’thérapeute familiale et de couple le docteur Jennifer Freed, la seule façon pour que cette relation marche est de la rendre publique. « Si vous êtes capable d’être fière et transparente à propos de cette relation intime, elle peut être positive. Autrement, elle peut vous diminuer vous-même. »


Si vous vous demandez ce que cela fait de coucher avec son patron un soir et de le revoir le lendemain au bureau, lisez les témoignages de ces cinq femmes.
Fotolia_63466174_S-sexe-bureau
Christine, 31 ans:
« Pour être franche, ce n’était qu’une question de temps avant que ça arrive. Nous avons flirté pendant tout mon entretien d’embauche et il m’a donné son numéro de portable personnel avant de m’embaucher. J’ai été son assistante pendant deux mois avant que nous finissions dans un bar à boire des verres, ce qui a conduit à des baisers. A partir de là, ça a dégénéré et nous avons officiellement débuté une liaison. C’est toujours un secret total pour tous ceux avec qui nous travaillons. Je l’ai invité à la maison pour les fêtes, alors mes parents et ma famille sont au courant. Je pense que nous allons nous marier. Ce n’était pas une bonne idée de sortir avec lui, mais on ne décide pas de qui on tombe amoureux. »

Laura, 29 ans:
« Les réceptions pour Noël ne sont jamais une bonne idée. J’ai fini vraiment très soûle et j’ai passé la nuit avec mon patron. Aucun de nous n’avait d’attirance ou de sentiments pour l’autre auparavant. C’était une pagaille due à l’ivresse et nous nous sommes tous deux réveillés embarrassés. J’avais peur qu’il me renvoie. Mon patron avait peur que je le dise aux collègues. C’était bizarre pendant les deux premiers mois, parce que je dépends directement de lui et que nous avions des réunions chaque semaine – juste lui et moi. Quelques mois plus tard, nous nous sommes tous les deux détendus et avons décidé de mettre cette histoire derrière nous. C’était il y a un an et nous avons fini par nous comporter normalement. Notre réception de Noël a lieu la semaine prochaine et je n’y vais même pas. »

Michelle, 33 ans:
« Mon patron a la réputation d’être un homme à femmes. La rumeur qui courait dans notre bureau était qu’il avait couché avec au moins cinq employées. Il est aussi très sexy. Je savais donc où je mettais les pieds avant que nous couchions ensemble. Je savais que ce ne serait qu’une fois et que ça n’aboutirait jamais à quelque chose de sérieux. C’était juste une aventure d’une nuit comme une autre, sauf que c’était avec une personne que je voyais tous les jours. »


Carla, 31 ans:
« Je qualifierais le sexe avec mon patron de sexe revanchard. Je projetais de démissionner le mois suivant parce que mon patron était épouvantable et que je voulais progresser dans ma carrière. J’imaginais que ce serait très amusant de coucher avec lui, puis de démissionner, car il était extrêmement sexy. Je lui ai proposé d’aller prendre un verre, puis nous avons couché ensemble. Deux semaines après, j’ai démissionné. C’était juste avant les vacances, donc il ne pouvait trouver personne pour me remplacer avant un bon moment. »

Carine, 27 ans:
« Je couche avec mon patron depuis deux ans. Nous ne sortons pas ensemble, mais il se passe quelque chose d’assez suivi entre nous. Personne ne le sait au bureau et, quand nous sommes au travail, nous prétendons être à peine amis. Cela donne de l’intérêt à ma vie. Cela me fait me demander si d’autres personnes au bureau couchent aussi avec leur patron. »

Voir aussi:

Une enseignante de l’Ontario est accusée d’avoir agressé sexuellement un écolier âgé de 10 ans
Agée de 33 ans, cette femme obèse devient mannequin en onze mois
Dinya Rasool passe près de mourir à cause d’un petit truc que presque toutes les femmes font!
Ce qui arrive à votre corps lorsque vous buvez du vinaigre de cidre et du miel à jeun
Elle refusait de lui faire l’amour, un homme de 87 ans quitte sa femme et se met avec une jeune de 27 ans