Un infirmier est filmé en train de violenter un grand-père de 82 ans

Un homme de 82 ans en maison de retraite a été cruellement battu par une infirmier sans scrupules. Atteint de démence sénile, il ne pouvait se défendre et en parler. Sa fille a heureusement remarqué ce que l’on faisait subir à son père en remarquant ses cicatrices. L’homme monstrueux a également été filmé en flagrant délit de violences sur une personne âgée et malade.

Des contusions sombres. C’est ce que la fille de cet octogénaire résident en maison de retraite a découvert avec effroi. Suite à cela, elle a installé des caméras de surveillance dans sa chambre et elle verra ensuite l’innommable cruauté. Sur cette vidéo glaçante, nous pouvons voir un infirmier en train de traîner son patient et de le battre à plusieurs reprises avec une chaussure.

Un acte d’une violence terrible perpétrée à l’égard d’un homme atteint de démence sénile, une neuro-dégénérescence cérébrale liée au vieillissement.

Ayda Céline, la fille de l’homme battu en maison de retraite, souhaite lui demander justice car elle a le cœur brisé. En se confiant aux journalistes, elle est attristée et en colère. « Il était si impuissant qu’il ne pouvait même pas appeler à l’aide. Même s’il l’avait fait, personne ne serait venu l’aider » déplore la femme révoltée.

Une vague d’indignation s’est également soulevée sur les réseaux sociaux pour punir cet infirmier abominable. Malheureusement, ce dernier ne s’est même pas excusé auprès de la famille de sa victime ni même de l’homme qu’il a violemment battu et humilié. Un manque de considération manifeste pour cette victime qui a été volontairement frappée, comme le prouvent ses blessures.

Si la fille de l’octogénaire condamne cet acte impardonnable, elle est consciente de la situation alarmante que vivent les hôpitaux. Et pour cause, ces établissements sont souvent en sous-effectif et peuvent conduire à un surmenage du personnel infirmier.

Une détresse professionnelle responsable de ces violences à l’encontre des personnes âgées et dépendantes. « C’est un travail pour deux personnes au moins » a déclaré Ayda après avoir vu cette vidéo douloureuse. La juge chargée de cette affaire a déclaré qu’il s’agissait bien là d’un abus de confiance sur un homme vulnérable âgé et très malade.

Pour défendre cet infirmier violent, l’avocat explique que Mr Paudyal, l’accusé, n’avait jamais reçu de formation pour gérer les patients atteints de démence, et particulièrement ceux qui étaient violents ou avaient des réactions irrationnelles.

Toujours selon l’avocat, le coupable aurait exprimé ses remords dans une lettre adressée à la fille de la victime et occupait deux emplois au moment des faits. Une situation qui justifierait l’accès violent de l’infirmier à l’encontre de son patient. Cette missive n’a pas été lue par l’intéressée selon les propos de la défense. Cette dernière a installé une caméra cachée après avoir vu les bleus sur le corps de son père. Un document qui fait état de preuve d’une situation déplorable dans les établissements hospitaliers pour personnes âgées.

Source:  9News

Voir aussi:

Trois nounous condamnées aux États-Unis pour avoir donné des bonbons avec des calmants à des enfants
Une jeune fille de 13 ans est forcée de se marier avec un agriculteur de 48 ans !
Un chien meurt 15 minutes après que son maître ait perdu son combat déchirant contre le cancer
Des «sorcières» aux seins nus prises en train de grignoter une carcasse de cerf dans des images de vidéosurveillance bizarres
Elle perd 95kg en un an… Sa transformation est bluffante !