Une femme de 34 ans forcée d’accoucher seule à l’hôpital

Une femme de 34 ans se trouvait seule dans sa chambre au centre hospitalier de Caen (Calvados) quand elle a commencé à sentir d’intenses contractions vers cinq heures du matin le 12 septembre dernier. 

La trentenaire a sonné pour alerter le personnel soignant, mais il n’y avait personne. Une voisine de chambre a réussi à prévenir un sage-femme qui est allé chercher un fauteuil pour déplacer la femme en salle d’accouchement, mais le travail était déjà commencé. Tout était une question de temps et le personnel n’a jamais réagi assez vite, en pleine nuit, pour venir en aide à cette maman en train d’accoucher. 

« Je me tenais au lavabo. Mon bébé est tombé face contre le sol », a raconté la femme au Bien Public. « Le sage-femme est arrivé. Quand il a vu ça, il a couru chercher des ciseaux pour couper le cordon. » 

Heureusement, plus de peur que de mal. La maman et son bébé se portent bien malgré tout. 

« La sage-femme a constaté que la jeune femme avait perdu les eaux. Son état évalué nécessitait son transfert vers la salle d’accouchement en fauteuil, mais ne conduisait en aucun cas à anticiper un accouchement immédiat », a défendu le centre hospitalier dans un communiqué. 

Assurant qu’il s’agissait d’un « cas exceptionnel », l’hôpital a confimé qu’une enquête avait été ouverte et qu’il « prendra les mesures qui s’avéreraient éventuellement nécessaires pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise ». 

L’histoire en fait évidemment sourciller plus d’un et plusieurs questionnent les raisons pour lesquelles la maman n’a pas réussi à obtenir de l’aide à temps. Des questions qui devront attendre pour le moment, le temps que l’enquête soit menée afin d’éclaircir toute cette histoire. 

Source: 20 Minutes

Voir aussi:

Sa séance de kiné pour son épaule douloureuse est très mal passé
Elle pesait seulement À 20 kilos, sa vie ne tient qu’à un fil, mais elle se prend en main et admirez le résultat!
Des parents arrêtés après que le fils de trois semaines a été retrouvé mort dans une glacière dans la chambre d’un motel
Plongé dans un sommeil profond, il est sauvé des flammes grâce à l’intervention de son chat
Il s’est tatoué un cœur pour rendre hommage à l’homme qui lui a donné son coeur