Est-il temps de brûler vos soutiens-gorge?

Ah oui…Le soutien-gorge, ce sous-vêtement féminin composé de deux bonnets et qui sert à soutenir et protéger, dans une certaine mesure, ainsi qu’éventuellement mettre en valeur les seins. Il est habituellement coordonné avec les autres pièces de lingerie.Il vient dans de nombreuses formes, tailles, couleurs, et même matériaux.


Ce que vous ne savez pas..c’est que même les fabricants de soutiens-gorge conseillent de ne plus garder un soutien-gorge pendant plus de 7 heures, et encore moins de dormir avec ! En les portant vous ne laissez pas votre poitrine respirer. Il est grand temps d’arrêter cette habitude…
soutien-gorges
Une étude scientifique a montré que les soutiens-gorge sont préjudiciables, et ils ne sont pas bénéfiques pour la santé du sein. Le chercheur Jean-Denis Roullion et son équipe ont mené une étude de 15 ans sur une cinquantaine de femmes âgées de 18 à 35 ans et les premiers résultats montrent que, sans soutien-gorge, « le mamelon des seins remontait en moyenne de 7 millimètres en un an » et que, globalement, « les seins se raffermissent et que les vergetures s’estompent ». Ainsi, « si la femme met un soutien-gorge dès l’apparition de ses seins, l’appareil suspenseur ne travaille pas correctement et ses tissus de suspension se distendent », estime le médecin cité par l’AFP. « La femme devient alors dépendante du soutien-gorge, dont elle n’a pas vraiment besoin », ajoute M. Rouillon.

Est-il temps de brûler vos soutiens-gorge?

Les femmes dont le mamelon des seins a remonté, étaient les femmes qui ont choisi, par leur propre volonté, de ne pas porter des soutiens-gorge. Un autre médecin qui ne faisait pas partie de cette équipe de recherche a déclaré que le faite d’éviter de porter des soutiens-gorge pourrait augmenter la production et l’élasticité du collagène.


Toute ces recherches ont conduit à l’hypothèse que porter un soutien-gorge est tout simplement inutile. Une conclusion qui va à l’encontre d’un grand nombre d’idées reçues au sujet de ce sous-vêtements et de la poitrine des femmes.

La recherche a aussi montré que l’utilisation de soutien-gorge peut être potentiellement dangereux, mais l’échantillon de recherche a été appliqué sur 330 femmes, donc le faite de généraliser l’idée serait un peu exagéré.

Pour conclure, les chercheurs voient qu’ils doivent effectuer plus de recherche sur les effets nocifs de l’utilisation de soutien-gorge, car leur recherche reste «préliminaire».

Sachez Mesdames, qu’il est indispensable que la poitrine bénéficie d’une certaine liberté de mouvement afin que la circulation puisse être optimale et se faire confortablement. Même si votre soutien-gorge est très confortable, ce n’est donc pas une bonne idée de le garder la nuit !

Voir aussi:

Les bienfaits de neuf mois de grossesse
Il tente d’échapper à la quarantaine en sortant déguisé en Tyrannosaure
Ce que les docteurs ont trouvé dans un nouveau-né est complètement renversant
La superbe photo du bikini de maman mérite des éloges
Voilà sans doute le dinosaure en meilleur état au monde: sa peau et ses entrailles intacts