Cette jeune femme décidé de montrer la réalité qui se cache derrière ces « photos parfaites » en publiant des photos côte à côte de son corps sous des angles différents.

En ce qui concerne l’image corporelle, dans les cultures occidentales, le corps préféré est un corps maigre. C’est ce que les personnes en ligne veulent voir et montrer. Les autres types de corps sont rarement représentés, ce qui donne l’impression aux gens dont l’apparence est différente de celle des modèles Instagram qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez eux.

Pire encore, dans de nombreux cas, ces modèles Instagram ne ressemblent même pas à cela dans la vie réelle. Les angles, les poses, l’éclairage et les retouches les aident à obtenir l’image qu’ils aimeraient avoir.

Cependant, il y a des gens comme Sara Puhto, une créatrice de contenu originaire de Finlande, qui comprennent à quel point voir de telles photos est dommageable pour les autres. Ainsi, elle a décidé de montrer la réalité qui se cache derrière ces « photos parfaites » en publiant des photos côte à côte de son corps sous des angles différents.

«J’étais une créatrice de contenu de fitness, donc je publiais des photos de mes « progrès de fitness » », a déclaré Sara. « Mais quand j’ai eu cette prise de conscience que je ne faisais qu’ajouter aux faussetés sur Instagram, ça été un choc pour moi. »

Depuis lors, Sara est devenue une assez grande Instagrammeuse avec 380 000 followers et est maintenant plus connue pour sa série Instagram Vs Reality dans laquelle elle montre à quel point le même corps peut avoir l’air différent si vous le retouchez un peu ici et là.

Sara a admis que lorsqu’elle a décidé d’arrêter de publier des photos qui ne correspondaient pas à la réalité, elle avait peur. Et même si elle était une blogueuse de fitness, elle se sentait peu sûre de son corps, car elle le comparait toujours aux autres. « J’ai réalisé que les photos que je publiais pouvaient faire en sorte que d’autres personnes se sentent mal dans leur peau », a-t-elle déclaré.

Mais au grand soulagement de Sara, la réponse qu’elle a reçue était vraiment positive et elle continue à l’être. « Mon projet a été très bien accueilli par les autres et j’ai reçu beaucoup de réactions positives et de soutien à son égard », a déclaré Sara. « Même si je fais cela depuis des années maintenant, je continue à recevoir des réactions positives à ce sujet, la plupart du temps. »

« Je pense que la chose qui me motive à continuer à publier des photos, c’est de savoir que cela aide les gens », a-t-elle déclaré. « Les messages, les commentaires et les mails que je reçois me motivent plus que je ne peux l’expliquer. Parce que je sais ce que l’on ressent quand on est dans un endroit sombre en ce qui concerne l’image de son corps, ou quand on n’aime pas son corps, ou quand l’insécurité devient trop forte. Alors si je peux aider ne serait-ce que quelques personnes, cela représente beaucoup pour moi. »

Ce qu’elle fait n’est pas seulement bénéfique pour les autres, mais c’est aussi un moyen de prendre soin d’elle-même. « Je suis aussi motivée à continuer parce que cela m’aide. Les jours où je ne me sens pas bien, que ce soit mentalement ou émotionnellement par rapport à mon corps, cette plateforme me permet de m’exprimer et m’aide à accepter qu’il est normal d’avoir de mauvaises journées. »

Ce qu’elle fait n’est pas seulement bénéfique pour les autres, mais c’est aussi un moyen de prendre soin d’elle-même. « Je suis aussi motivée à continuer parce que cela m’aide. Les jours où je ne me sens pas bien, que ce soit mentalement ou émotionnellement par rapport à mon corps, cette plateforme me permet de m’exprimer et m’aide à accepter qu’il est normal d’avoir de mauvaises journées. »

Voir aussi:

L’incroyable découverte sous les statues de l’Île de Pâques!
Sa femme n’a pas aimé cette maison en forme de nid, mais en voyant l’intérieur elle a été surpris …
Cette maman se rase les cheveux pour soutenir sa fille après une chirurgie cérébrale !
Il s’amuse avec son chat en lui créer des visages rigolos
Des selfies illustrant à la perfection la bêtise humaine !