Un pêcheur est parvenu à sortir de la Seine un silure de 2,40 mètres et 90 kilos

Entre Choisy-le-Roi et Alfortville (Val-de-Marne), que le pêcheur de 29 ans nommé Geoffrey Rulleau a capturé la bête très surprenante.

Comme l’a raconté Geoffrey, le jeune homme pêchait sans grand succès en compagnie de ses amis à bord d’une petite barque à moteur de 3,50 m de long quand soudainement, l’inattendu s’est produit. Le pêcheur a expliqué: « j’ai senti une petite touche sur ma ligne, à deux reprises. Au bout de quelques secondes, l’animal très lourd a bougé avec dans sa gueule, l’hameçon auquel j’avais accroché un poisson mort.

Le moulinet a déroulé tout le fil, sans que nous puissions l’arrêter. Nous l’avons ramené au bord grâce au fil. Près de la berge, j’ai mis vingt minutes pour le sortir de l’eau. C’est un combat très physique avec un poisson d’eau douce pesant plus de 90 kg et dont la robe est de couleur grise ».

Comme Geoffrey s’était rendu par le passé en Argentine ou en Thaïlande pour aller y pratiquer la pêche, il n’en était pas à sa première prise importante. D’ailleurs, cela lui a permis de garder son calme au moment de sortir de l’eau le gigantesque silure et Geoffrey a assuré qu’il n’avait été aucunement intimidé par la créature: « Non car l’animal robuste et doté d’une grande bouche, n’est pas très puissant. Surtout, il a des dents très petites, ce qui fait qu’il ne peut pas lacérer ses proies. »

Le poisson a été pris en photo, mais Geoffrey s’est ensuite assuré de relâcher le silure « en pleine forme, après un petit moment de compassion de dix, quinze minutes. De toute façon, le silure est un bio accumulateur qui se nourrit de poissons morts, contenant du mercure et du plomb. Mauvais chasseur, il attrape surtout des proies mal en point. C’est pourquoi on ne le mange pas. »

Source: Le Parisien

Voir aussi:

Surpris en train de se masturber dans le taxi-ambulance
Le restourant a refusé son chien d’entrer, Il défonce la façade avec sa voiture
Tucker, «le chat le plus triste du monde», se cherche un toit
L’incroyable crash d’un motard à 225 km/h…
Il pleut des poissons au Sri Lanka