Victime de brimades en raison de son mètre quatre-vingt-dix, une jeune femme parle de sa difficulté à trouver un petit ami.

Une femme de 1,88 m, victime de brimades en raison de sa taille, a révélé en toute franchise qu’il était presque « impossible » de sortir avec quelqu’un.

Marie Temara, originaire de Palm Beach, en Floride, a expliqué qu’elle avait lutté contre les préjugés toute sa vie, mais que sa plus grande difficulté avait été de trouver un partenaire.

La jeune femme de 28 ans a déclaré que les critiques affirmaient qu’elle ne pouvait pas être à la fois grande et féminine, mais qu’elle était déterminée à leur prouver le contraire.

Depuis son enfance, Marie est victime de harcèlement, de discrimination et de commentaires déplacés en raison de son apparence physique. Pendant son adolescence, de nombreuses personnes lui ont dit qu’elle « ne pouvait pas être grande et féminine ». Elle a toujours entendu dire que « dans une relation, l’homme doit être plus grand que la femme ». À l’adolescence, cette attente l’a même poussée à essayer de paraître plus petite pour trouver l’amour.

Mais avec le temps, Marie a décidé d’utiliser cette particularité à son avantage en devenant mannequin grande taille. En outre, elle a commencé à lutter contre ces préjugés et à ne pas accorder d’importance à la taille : « J’ai commencé à sortir avec des hommes plus petits que moi. Cependant, il est encore difficile de trouver quelqu’un qui accepte que je sois plus grande que lui. Cependant, je suis fière de ma taille et de mes formes et je me sens extrêmement féminine », explique-t-elle.

Grâce à sa nouvelle confiance en elle, Marie reçoit de plus en plus de commentaires positifs sur son apparence : « Certaines personnes me félicitent pour mes longues jambes, c’est gratifiant. J’espère juste inspirer les autres et leur montrer qu’être grand et différent est merveilleux, qu’il n’y a pas de raison d’avoir honte », conclut-elle.

Source : Dailymail

Voir aussi:

Elle a dépensé 53 000 livres sterling en chirurgie plastique pour ressembler le plus possible à une poupée et n’a pas l’intention de s’arrêter.
Pendant 41 ans sans manger de riz ni de viande, cette femme ne boit que de l’eau avec du sel, du sucre et du citron, elle est toujours en bonne santé
Il avait une araignée dans l’estomac, elle lui a laissé une cicatrice sur son passage
La lettre de rupture à son petit ami infidèle
BOB ET JAMES, UN CHAT ET UN HOMME SE SAUVENT MUTUELLEMENT LA VIE