Crier sur son enfant quand il ramène de mauvaises notes? Ce n’est pas la solution !

Qui ne s’est jamais fait réprimander par ses parents lorsqu’il ramenait un bulletin médiocre? Qui n’a jamais vu rouge devant une interro ratée de son enfant? Pourtant, il semblerait que pour aider un enfant à progresser, il ne sert à rien de l’enguirlander. Au contraire !


Une étude de l’Université du Michigan s’est basée sur le ressenti de 500 filles et garçons américains afin d’arriver à la conclusion qu’il ne servait à rien de crier sur un enfant pour qu’il améliore ses résultats. Pour ce faire, les chercheurs ont divisé les parents en deux catégories : les punitifs et les proactifs. Les premiers avaient tendance à élever la voix ou à punir l’enfant au premier échec, les seconds préféraient s’intéresser à l’environnement autour de l’enfant ou à la relation avec le professeur. Rapidement, les scientifiques se sont rendu compte que les élèves de 10 à 12 ans venant de familles proactives réussissaient mieux leurs études à l’âge de 17-18 ans. Ceux venant de familles punitives s’étaient enlisés dans les difficultés scolaires, peut-on lire sur Madame Figaro.
maman-600x386
Il semblerait ainsi que la stratégie punitive ne porte pas du tout ses fruits, cela ne ferait qu’augmenter la frustration de l’enfant et son sentiment négatif par rapport à l’école. Le priver d’activités extra-scolaires n’est donc pas la solution… sauf si bien évidemment ces activités ne lui laissent plus assez de temps pour étudier !

« Les cris ou les disputes autour des notes génèrent une immense anxiété qui vient parasiter la relation et l’apprentissage. Il vaut mieux leur faire découvrir la lecture, la musique, les musées ou les voyages. A terme les élèves imprégnés de culture présentent de meilleurs résultats au lycée », expliquent les chercheurs.


Beaucoup de parents ont pourtant le sentiment de « mal faire » s’ils laissent passer de mauvais résultats sans rien dire. Il convient donc de tenir compte de l’avis du professeur et d’essayer de trouver une solution avec l’aide de l’enfant.

A chaque parent de trouver le juste milieu.

Source: Lalibre

Voir aussi:

Ces acteurs ont donné de leur personne pour leur rôle
Elle fait une horrible découverte dans son McChicken!
Voici une méthode facile pour faire briller votre baignoire
Un papa doit prendre la décision la plus compliquée de sa vie : Choisir la mort de l’une de ses jumelles siamoises dans le but de sauver l’autre
Pourquoi en été fait-on plus souvent l’amour?