Depuis 10 ans, un fonctionnaire est payé 4 000 euros par mois à ne rien faire!

À la suite d’un désaccord personnel avec le maire Jean-Jacques Arnadu, la mission de Bosko Herman, directeur général des services de Sainte-Savine (Aube) depuis cinq ans, s’est soudainement terminée en 2006.


media_xll_9186181

Sainte-Savine est condamnée à continuer à payer 75% de son salaire au fonctionnaire déchu, soit près de 4.000 euros par mois, suite à un imbroglio administratif.

Alors qu’il ne fournit plus aucun travail auprès de son employeur, Bosko Herman a touché 500.000 euros en dix ans. Un profiteur? Pas pour Yves Labouré, directeur du centre de gestion de l’Aube.

« Il n’a pas commis de faute, mais a été déchargé. On l’aide à retrouver un emploi. Tous les six mois, il nous fournit un compte rendu avec le nombre de CV envoyés, les entretiens d’embauche. Il ne reste pas assis sur sa chaise. En 2015, il a envoyé 49 candidatures. En 2016, à la fin du mois d’août, nous en comptions 34 », précise Yves Labouré.


Il y a quelques années, Bosko Herman a failli être embauché par une autre mairie. Il prendra sa retraite en 2023. S’il ne trouve pas un autre employeur d’ici là, Sainte-Savine devra continuer à lui payer son salaire.

Source: 7sur7.be

Voir aussi:

Elle laisse son bébé seule avec le pitbull, quand elle revient elle est complètement démolie
Fini le ronflement grâce à cette solution !
Le facteur s’attaque chaque jour au chien de la famille sans raison
22 ans de prison pour avoir dérobé une télécommande de téléviseur
Les archéologues ont fait une découverte émouvante: Une femme s’offre en sacrifice à son mari, on la retrouve enterrée vivante à côté de lui