À 104 ans, Kuttiyamma réalise son rêve en apprenant à lire et écrire

À 104 ans, Kuttiyamma, une dame originaire de l’État du Kerala, en Inde, a obtenu la note 89% lors de son examen d’alphabétisation. Un exploit, et un rêve qui devient réalité, pour l’Indienne, qui a commencé à apprendre à lire et à écrire il y a un an à peine.

Comme de nombreuses femmes indiennes, Kuttiyamma, 104 ans, n’est jamais allée à l’école. “J’essayais de lire l’alphabet dès que j’en avais l’occasion, mais je n’ai jamais vraiment pu apprendre, car je devais m’occuper des tâches ménagères”, a-t-elle expliqué à la BBC. Ses frères et sœurs, non plus, ne sont jamais allés à l’école.

À l’âge de 16 ans, ses parents l’ont mariée, mais sa vie n’a pas changé pour autant. Au sein du ménage, Kuttiyamma a continué de s’occuper des tâches du quotidien, depuis l’arrachage des mauvaises herbes, jusqu’au nourrissage des animaux. “Je ne pouvais donc aller nulle part, et ne pouvais pas étudier non plus”, raconte-t-elle.

Depuis toujours, la centenaire rêvait pourtant de devenir professeur. Malheureusement, n’étant jamais allée à l’école, cela n’est jamais arrivé. Son âge ne l’a toutefois pas arrêté et, il y a un an, l’Indienne a commencé à apprendre à lire et à écrire. “Je m’asseyais à côté de mes petits-enfants et je les observais attentivement pendant qu’ils étudiaient”, se souvient-elle. Une enseignante a ensuite proposé à Kuttiyamma de l’aider en lui donnant des livres avec lesquels elle pourrait apprendre.

En novembre dernier, la centenaire indienne a passé l’examen d’alphabétisation de l’État du Kerala, qu’elle a réussi haut la main avec un score de 89%. “Je n’ai pas trouvé l’examen difficile”, a-t-elle commenté. Une réussite qui a valu les félicitations du ministre de l’Éducation et du Travail du Kerala, Vasudevan Sivankutty.

Voir aussi:

Une mère a épilé les sourcils de sa fille de 3 ans, elle explique qu’elle l’a fait pour l’empêcher d’être intimidée
Sylvain passe quatre jours en prison parce qu’il possède six chats
Elle avait perdu son alliance, c’est son bébé de 16 mois qui l’avait avalé !
Une étrange découverte dans les rues de Londres: Un rat géant plus grand qu’un bébé
Au Royaume-Uni, des chiens sont entraînés pour détecter les symptômes du coronavirus.