Dans ascenseur, n’appuyez pas sur le bouton pour fermer les portes plus rapidement, il ne sert à rien!

Le bouton pour fermer les portes plus rapidement dans les ascenseurs serait en fait inopérant ! La plupart des gens n’ont pas la patience d’attendre quelques secondes pour que les portes de l’ascenseur se referment automatiquement, et poussent sur le bouton « fermer » pour accélérer le processus. Cependant, plusieurs fabricants ont révélé que ce bouton est en fait inopérant car obsolète depuis les années 90, et il ne ferme donc pas les portes plus rapidement.


1778416308_b9710093043z-1_20161028155939_000_g347stj6l-1-0-png
Karen W. Penafiel, directrice générale de la National Elevator Industry Inc., a déclaré que depuis 1990, les portes d’ascenseurs sont de toute façon programmées pour rester ouvertes assez longtemps pour que quelqu’un avec un handicap physique ait le temps d’y entrer.

Dans des ascenseurs neufs, il n’est d’ailleurs pas rare que ce bouton ne soit plus du tout présent.

Il n’est cependant pas totalement inutile, car il est programmé pour fonctionner avec les personnes qui possèdent un code ou une clé spéciale pour accéder à toutes les fonctionnalités de la machine, comme les pompiers ou le personnel de maintenance.

A contrario, le bouton « Ouvrir les portes » fonctionne si l’on appuie dessus.


Pour certains chercheurs en psychologie, ces « leurres », dans des ascenseurs ou sur d’autres appareils, sont pourtant conservés pour une bonne raison : donner l’illusion du contrôle à l’utilisateur. «  Percevoir le contrôle est très important pour l’homme  », a d’ailleurs déclaré Ellen J. Langer, professeur de psychologie à l’université de Harvard qui a étudié l’illusion du contrôle. «  Il diminue le stress et favorise le bien-être  ».

D’autres boutons placébos existent dans la société, comme par exemple sur les feux de signalisation aux passages pour piétons dans certaines villes. Le New York Times révélait en 2004 que la ville de New York avait désactivé la majorité de ces boutons ou les avait remplacés par des placebos qui ne fonctionnent pas.

Dans certains bureaux américains, les thermostats ont aussi été remplacés par des leurres, pour laisser l’illusion aux travailleurs qu’ils ont le contrôle sur la température dans leurs locaux.

Voir aussi:

Un adolescent de 13 ans qui a le cancer est séparé des autres étudiants, car son enseignant pense qu’il est contagieux.
Nokia 3310 devrait finalement faire son retour d’ici la fin de l’année dans les magasins
Voici des remèdes maison pour éliminer les cernes
Une fille sauve un petit chaton qui est bloqué dans un égout
Le monde n’est pas à l’abri d’une nouvelle épidémie d’Ebola