Ces enfants n’ont jamais été à l’école, savent à peine parler, et se nourrissaient dans les poubelles, ils vivaient dans des conditions déplorables

Quatre enfants ont été retrouvés dans un appartement insalubre et vivant dans des conditions de vie déplorables. Surnommés les enfants « Mowgli » en Russie, les trois garçons et la petite fille sont tous âgés de moins de 10 ans.

Les enfants vivaient dans un appartement rempli de déchets en décomposition et dans des « conditions socialement dangereuses », selon les autorités de Mytishchi, au nord de Moscou.

Ils n’avaient « pas de nourriture sauf du pain moisi et quelques pommes gâtées » et « les enfants étaient épuisés et sales », ont-ils ajouté.

Ils n’avaient pas non plus de lits et faisaient leurs besoins dans des pots que personne ne prenait la peine de nettoyer… Pire, la plus âgée des enfants, une petite fille de huit ans, non seulement, ne connaît pas l’alphabet, mais ne peut pas non plus nommer les couleurs.

« Elle semble avoir un retard mental et un trouble de la parole, comme le reste des enfants », explique la police.

« Ils ne sont pas habitués aux procédures d’hygiène et ont peur de l’eau. Ils ne savent pas non plus utiliser des couverts pour se nourrir », raconte Olga Fedoseeva, la responsable de tutelle.

Ce sont les voisins qui ont alerté les autorités, inquiétés par la grand-mère, qui fouillait régulièrement les poubelles pour chercher de la nourriture.

La mère qui nie avoir négligé ses enfants fait l’objet d’une enquête criminelle et risque trois ans de prison. Elle a affirmé ne pas avoir eu de temps pour les emmener chez le médecin ou à l’école. En effet, les quatre enfants n’ont jamais fréquenté l’école de leur vie.

Source: Mirror


Voir aussi:

Pourquoi les femmes préfèrent-elles les grands ?
Trois éléphants tombés au fond d’un bassin dans le sud-ouest de la Chine ont été sauvés par des villageois
La vanne du radiateur serait la première cause de dispute dans un couple!
Femmes et hommes ne perçoivent pas l’infidélité de la même façon
Un gigantesque trou réapparaît en Floride