Cette jeune femme pense faire une allergie après s’être épilée, mais elle était bel et bien atteinte d’un cancer

Lorsque, un soir, elle a remarqué des plaques rouges sur ses jambes, Rhiannon Douglas, une jeune britannique de 21 ans, pensait que sa peau réagissait après son épilation. Une sorte d’allergie, sans plus… Mais, au bout de quelques semaines, comme ses plaques s’étaient propagées au reste de son corps et qu’elle a commencé à sentir des douleurs au niveau du dos, la jeune femme a été emmenée aux urgences. Très vite, les tests ont révélé l’inimaginable : Rhiannon avait une tumeur de 8,5 cm de large dans la poitrine.


577258035_B9710776274Z.1_20170111114804_000_G5J8AGC50.1-0.png
Elle qui ne pensait faire qu’une petite allergie à un produit était en réalité atteinte d’une forme très rare de cancer : « Au début, je pensais que les plaques étaient liées à mon épilation », explique la jeune femme au Mirror. « Ça aurait été logique car j’avais été au mariage de mon cousin quelques jours plus tôt et je m’étais rasé les jambes. Mais lorsque cela s’est propagé, j’ai paniqué ».
907229185_B9710776274Z.1_20170111114804_000_G5J8AGFRR.1-0

1763999630_B9710776274Z.1_20170111114804_000_G5J8AGFSL.1-0
La jeune femme a alors été voir un médecin, qui ne s’est pas inquiété et lui a juste dit de ne porter que des vêtements amples pour ne pas augmenter l’irritation. Mais au bout de quelques mois, alors qu’elle semble avoir été mal conseillée par les différents médecins, la jeune femme a commencé à avoir des douleurs au niveau du dos et de la poitrine. Ce n’est qu’après avoir été emmenée aux urgences qu’elle a appris la terrible vérité. « J’ai passé la nuit à l’hôpital, et, le lendemain, un médecin m’a confirmé que j’avais un cancer ».


Depuis, la jeune fille se soigne, et malgré cette terrible épreuve, reste positive. Elle espère même venir à bout de sa maladie d’ici l’été.

Voir aussi:

Les 10 choses qu’une femme attend d’un homme
À cause d’une araignée, d’abord le pied decet Australien est gonflé et son état est jugé critique
Une nouvelle étude vient de le confirmer: il vaut mieux éviter de relâcher votre poisson rouge dans la nature.
L’acrylamide, contenue dans certains aliments, présentent un risque pour la santé
Cet homme est activement recherché en Etats-Unis pour avoir violé un bébé