Deux mamans portent plainte contre la crèche de leurs filles: sans leur accord, les surveillantes avaient épilé à la cire leurs sourcils

« Je dépose ma fille à la crèche pour qu’on prenne soin d’elle pendant que je suis à l’école en train de me concentrer sur l’obtention de mon diplôme », explique d’abord Alyssa Salgado, jeune maman de 19 ans. Je suis allée rechercher ma fille hier et j’ai constaté des marques rouges entre ses deux sourcils. »


« Je pensais que c’était une petite égratignure. À la maison, je constate que ces femmes ont décidé d’épiler à la cire les sourcils de ma fille. J’ai décidé de contacter immédiatement la directrice qui s’est confondue en excuses dans de nombreux textos. Je décide de lui montrer ma fille et là, en face de moi, elle se met à rire, me ment et me fait sortir de mes gonds. Je suis une maman. Cela ne devrait pas arriver et ils n’ont pas le droit de toucher ma fille. J’ai donné la vie à ma fille et j’aime tous ces petits détails qui font qu’elle est elle. Ces femmes n’ont pas le droit de « corriger » le look de ma fille » , écrit-elle sur son compte Facebook.

Glenda Maria Cruz, une autre maman, a également témoigné sur Facebook de la même mésaventure vécue.


Les deux mamans ont porté plainte contre l’établissement et ne souhaitent plus y déposer leur enfant, estimant, sans doute à juste titre, que la confiance était rompue.

Voir aussi:

Une adolescente de 17 ans vole 1400 dollars à ses parents pour recruter 2 tueurs pour les assassiner
Pour ne pas être une charge pour leurs enfants, un couple se suicide
« J’ai surpris mon mari en train d’embrasser la baby-sitter de 16 ans, puis il l’a épousée! « 
Elle cache une caméra dans sa poitrine pour attraper les gens qui la reluquent.
Un chien est laissé à vivre dans les déchets après avoir été abandonné par ses propriétaires.