Elle forme un trouple avec son petit ami et une autre femme, «meilleur sexe, plus d’argent et plus de mains pour le travail»

Priscilla Soares, une jeune femme de 25 ans, forme un trouple (couple à trois) avec son petit ami, Stephen Bolden (alias Jak) et une autre femme. Jak n’a jamais cru à la monogamie et a toujours recherché des liens avec plusieurs femmes.

Alors que Priscilla est une catholique stricte et qu’elle a toujours rêvé d’une relation normale, monogame et hétérosexuelle, sa vision des choses s’est totalement inversée quand elle a rencontré Jak.

Au début de sa relation avec Jak, ce dernier partait en vacances tous les mois et a toujours été franc avec Priscilla, en ne lui cachant pas son désir de multiples expériences sexuelles avec plusieurs femmes.

Au fil du temps, Priscilla et Jak ont parcouru le monde ensemble et ont fait de multiples expériences. C’est alors qu’ils ont commencé à s’adonner à des expériences sexuelles à trois (avec Jak et d’autres femmes).

C’est en février 2019 que la relation de couple de Priscilla et Jak va prendre un autre tournant, quand ce dernier fait la rencontre de Pamela, également hétérosexuelle stricte. Quand il a amené Pamela dans la chambre conjugale, ça a été une révélation pour Priscilla et Jak. « J’ai joué le rôle de leader et Pri a joué le rôle de nourricière, de femme au foyer. La dynamique de notre relation était essentiellement que nous étions libres et pouvions faire ce que nous voulions tant que nous étions sûrs, honnêtes et clairs dans nos communications et intentions. La préférence de Pri était d’investir son amour dans un seul homme tout en étant ouverte à la rencontre et à l’exploration des relations sexuelles avec des femmes », a confié Jak .

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la vision de Jak est en harmonie avec celle de Priscilla, pourtant catholique stricte. « S’il lui arrivait de rencontrer une femme qui, selon lui, était attrayante, positive, il n’y avait aucune raison d’empêcher la formation d’une relation sentimentale ou sexuelle. Jak était franc sur le fait de ne pas avoir envie d’être monogame, donc le lien entre nous a continué à se développer malgré ses relations intimes avec d’autres femmes », a confié Priscilla.

Ce n’est que plus tard que les relations sexuelles de Jak avec d’autres femmes sont devenues de vraies relations, qu’il entretenait avec Priscilla.

« Finalement, nous avons commencé à voir s’il était logique d’aller plus loin et avons commencé à sortir ensemble avec des femmes », précise Priscilla. C’est Jak qui a voulu que Priscilla rencontre Pamela, après avoir couché plusieurs fois avec cette dernière. Jak et Priscilla étaient tous les deux attirés par Pamela non seulement au niveau sexuel mais aussi au niveau sentimental. Ils ont alors formé un lien et ont fini par décider après trois mois de débuter une relation amoureuse à trois. Tous les trois travaillent ensemble, ce qui leur permet d’obtenir une meilleure stabilité financière et plus de créativité au travail. « Nous croyons que l’amour est un choix. C’est une porte que nous choisissons de traverser, pas une chose dans laquelle nous tombons », a déclaré Jak avant d’ajouter : « Pam a été la première femme par laquelle nous étions attirés à la fois physiquement, émotionnellement et mentalement et qui répondait également à tous les critères que nous avions tous les deux pour un partenaire de vie potentiel, c’est elle qui a pleinement solidifié le fait que nous étions « polyamoureux ».

Si cette idée de trouple n’est pas commune et assez saugrenue, Jak, Priscilla et Pamela sont tous les trois sur la même longueur d’onde et vivent en parfaite harmonie. « Nous nous sentons tous plus satisfaits dans ce type de relation que toutes les autres relations que nous avons connues. Un meilleur sexe, plus d’argent, plus d’esprits et d’idées dans le mélange et plus de mains pour faire le travail. », affirme Jak avant d’ajouter : « Nous choisissons d’être amoureux tous les jours, car nous sommes une force plus forte ensemble et plus heureux que séparément. »

Les parents de Jak sont assez tolérants et ont accepté le style de vie de leur fils, mais pour Priscilla et Pamela, cela s’avère un petit peu plus compliqué. « La famille de Pri ne sait pas grand chose parce que nous savons qu’ils ne l’accepteront pas et qu’elle sera désavouée. Les parents de Pri ne sont pas ouverts à l’homosexualité ou à tout autre chose que l’Eglise catholique. L’amour n’a pas et ne devrait pas avoir de règles », explique Jak.

Source: The Sun

Voir aussi:

Hyper-réalistes et hyper-personnalisables, ces robots sexuels sont maintenant en vente.
Un homme énervé vandalise plusieurs voitures, avant de se rendre compte qu’il a aussi cassé la sienne
Une grand-mère perd son surplus de poids et devient mannequin de bikinis à l’age de 55 ans grâce à un ingrédient secret!
La nouvelle astuce qui aide parents et instituteurs à prendre en charge les enfants difficiles
Elle fait quelque chose de très touchant après avoir donner son enfant à l’adoption!