Les dix bons critères pour flairer rapidement une dépression

Des millions de Français se plaignent d’être fatigués. Reflet de notre vie stressante, la fatigue semble parfois omniprésente. Parallèlement, la dépression est une maladie de plus en plus fréquente, dont la fatigue représente l’un des principaux symptômes. Alors comment être sûr que l’on souffre de fatigue et non d’une dépression ? La réponse n’est pas aussi simple qu’il peut y paraître.

Celibat-une-depression-des-solutions_width1024

La fatigue est un des éléments qui peut mener à la dépression. Fatigue, stress, anxiété, rythme de vie intense, absence de recul, problème de sommeil, tout concourt à la dépression. Mais dans la dépression, la fatigue représente aussi un des principaux symptômes. Alors comment savoir si l’on souffre de fatigue ou s’il s’agit d’une dépression sous-jacente ?

Différencier objectivement ces deux états revêt beaucoup d’importance car s’il s’agit d’une véritable dépression, il convient de réagir de façon adéquate en se faisant traiter.

Dix critères pour flairer une dépression

Le Dr Daniel Scimeca, propose une dizaine de critères pour « flairer la dépression derrière la fatigue, sur soi-même ou sur ses proches ».

Répondez par oui ou par non :

  1. Je suis plus fatigué le matin, dès le réveil.
  2. Je dors progressivement de plus en plus mal.
  3. Je ne trouve plus de goût aux choses qui m’amusaient beaucoup auparavant.
  4. Je trouve que les histoires drôles que l’on me raconte sont nulles, que les comiques actuels sont minables.
  5. J’ai tout le temps mal quelque part.
  6. Je digère mal.
  7. Je trouve qu’un verre d’alcool ou même deux, me donne un peu la pêche et le goût aux choses.
  8. J’ai l’impression d’être soumis à des doubles contraintes ; si je fais blanc j’ai tort, mais si je fais noir, j’ai tort aussi.
  9. J’ai des problèmes de planning ; je ne sais pas organiser mon temps ou je suis tout le temps débordé.
  10. Je ne sais pas exactement ce que je voudrais ; je change d’avis tout le temps et ne parviens pas à prendre de décision.

Source e-sante.fr

Voir aussi:

Accro aux bancs solaires, elle développe une «petite bosse sur le front»: c’était un cancer de la peau
« J’ai surpris mon mari en train d’embrasser la baby-sitter de 16 ans, puis il l’a épousée! « 
Une jeune maman a signalé le kidnapping de son petit garçon de 2 ans: la police ne s’attendait pas à découvrir l’horreur
Elle s’inscrit sur OnlyFans pour payer les traitements de son conjoint qui lutte contre le cancer.
De plus en plus de femmes optent pour une chirurgie du vagin pour être plus confortables à vélo