Mal de dos: oubliez les antidouleurs et bougez davantage

Les seniors feraient mieux de bouger davantage, conclut dans son étude de doctorat la chercheuse et médecin en formation Wendy Enthoven, du centre médical universitaire Erasmus à Rotterdam (Pays-Bas).


mal-de-dos-sante-entreprise-1024x682
Le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, ibuprofène,…) semblent peu efficaces contre les maux de dos. Selon l’enquête de la chercheuse, ils ne font diminuer la douleur que de 3,3 points sur une échelle de 100. « De plus, il est prouvé qu’en cas de douleur aiguë dans le bas du dos, le paracétamol n’est pas plus efficace qu’un placebo », ajoute Wendy Enthoven.

Les médicaments antidouleur sont susceptibles de provoquer de nombreux effets secondaires dont des maux d’estomac ou des insuffisances cardiaques. Les médecins prescrivent aussi parfois des médicaments plus lourds, comme du tramadol ou de la morphine. Plutôt que d’avaler des pilules, les personnes âgées feraient mieux de continuer à bouger même lorsqu’elles ont mal au dos et que c’est difficile, selon la chercheuse.

Source

Voir aussi:

Une jeune femme fait une horrible découverte: Son bouton au visage a commencé à se déplacer!
Voici le Testicuzzi! Le minuscule spa pour y reposer vos testicules.
Vous n’aurez plus jamais mal aux pieds avec ces chaussures!
Huit voitures avalées par un trou géant aux Etats-Unis
Un des 5 lions mal-nourris dans un zoo du Soudan est mort