Un chauffeur Uber gravement agressé par des clientes qui refusaient de porter le masque et lui toussent dessus

Cette scène ahurissante s’est produite le 7 mars dernier dans la ville de San Fransisco. Subhakar Khadka, un chauffeur de la compagnie Uber, a été victime d’une violente agression par les trois passagères alors qu’il était en plein service.

Une fois installées dans le véhicule, le chauffeur leur fait remarquer qu’elles ne portent pas de masque et qu’il est important de respecter les restrictions sanitaires liées à la pandémie de coronavirus.

Mais les passagères, visiblement très agitées, refusent de porter le masque et adressent des insultes au chauffeur. L’une d’elles lui tousse même dessus en lui arrachant son masque et en essayant de lui voler son téléphone portable.

Dans un témoignage, le chauffeur Uber agressé a expliqué que les jeunes femmes avait une première fois refusé de descendre du véhicule, avant de se décider à partir. Alors qu’elles sortent de la voiture, l’une d’elles aurait déployé un produit chimique censé être du gaz poivré. Ce jeudi, cette dernière a été placée en garde à vue pour agression avec un produit chimique, coups et blessures, complot et violation du code de santé et de sécurité. Les trois jeunes femmes ont également été définitivement bannies d’utilisation des services Uber.

La principale intéressée s’est exprimée sur les réseaux sociaux en expliquant que toute cette histoire ne serait pas arrivée si le chauffeur avait juste attendu un peu que ses amies soient en sécurité. Elle aurait également menacé de poursuivre la compagnie pour avoir été expulsée de la voiture…

Voir aussi:

Lettre d’un vieux père à son fils
Parce qu’il a touché sa voiture, un homme d’affaire jette un handicapé dans le canal
Voici pourquoi vous devez masser vos pieds tous les soirs avant de dormir!
Arrêter une migraine en quelques secondes avec un ingrédient naturel
Un Indonésien assure avoir 145 ans et avoue avoir envie de mourir