Un pile ou face a permis d’élire vendredi le maire d’un village isolé des Andes au Pérou

À Tibillo, dans la région d’Ica (sud-ouest), le hasard a souri à Wilbert Estrada, du parti centriste Action populaire. « Merci à la Vierge de mon village, le tirage au sort m’a été favorable. Je suis très heureux de travailler pour faire avancer ce village oublié », a déclaré le vainqueur aux journalistes.



M. Estrada a battu son propre cousin, Javier Gallegos, du Mouvement régional de travail pour la modernité.

Chacun des deux avait obtenu 102 voix sur un total de 347 suffrages exprimés aux élections municipales du 7 octobre. Deux autres candidats se sont partagé le reste.

Cette élection insolite a eu lieu en public, dans le local de la Commission électorale spéciale de la région d’Ica. La pièce de monnaie a été lancée par le commissaire de police du village.


Un premier tirage au sort avait déterminé quel candidat hériterait de quel côté de la pièce. Pour le vainqueur, c’était pile, et pour le perdant, face.

Voir aussi:

Pour la première fois dans l’histoire de l’astronomie, une équipe de scientifiques a révélé mercredi la véritable image d’un trou noir.
Une nouvelle mode chez les femmes trouble les gynécologues avec ce qu’elles s’insèrent dans le vagin !
«Death list» annonce les personnalités qui mourront en 2017: les élus sont…
Condamnée pour avoir vendu sa propre fille de 12 ans à un pédophile, mais la raison est encore plus révoltante!
Pas assez de sel pourrait être néfaste pour la santé