Une grenade, non explosée, retirée de la poitrine d’un soldat ukrainien !

Les services médicaux des forces armées de l’Ukraine ont publié cette semaine sur Facebook des images des rayons X du soldat en question et une autre du chirurgien avec l’explosif ensanglanté dans la main. 

L’obus a été retiré de la poitrine de l’Ukrainien par le major général Andrii Verba. Celui qui est décrit comme «l’un des chirurgiens les plus expérimentés» des forces armées ukrainiennes a dû user d’imagination (et de précaution) lors de l’opération. 

Le chirurgien n’a en effet pas pu effectuer une électrocoagulation, une intervention impliquant un courant électrique pour notamment contrôler les saignements pendant l’opération, puisque l’électricité aurait pu faire exploser la grenade «à tout moment», explique-t-on.

Deux soldats ukrainiens ont supervisé l’opération afin de s’assurer qu’elle se déroule en toute sécurité et sans anicroche, peut-on lire dans la publication. Quant au patient, il se porte bien et est en convalescence. 

Toujours selon la publication Facebook, l’obus serait une grenade VOG, une munition de 4 cm de long tirée à l’aide d’un lance-grenades. Un tel projectile peut parcourir une distance de 400 m et est conçu pour exploser juste au-dessus du sol.

Il n’est pas indiqué à quel moment le soldat a été blessé ou quand l’intervention médicale a eu lieu.

Voir aussi:

Ce pauvre bébé pit bull a été maltraité toute sa vie, mais cet homme va tout changer!
Elle est cliniquement morte en plein accouchement, Mais l’incroyable se produit !
Selon les femmes, ce que pensent les hommes après l’amour!
10 choses que vous devez vivre quand vous avez des petits garçons à la maison
Comment se débarrasser de la graisse abdominale sainement? voici 9 astuces