Une mère exprimé sa colère après avoir été renvoyer de la la bibliothèque pour avoir allaiter sa fille

L’allaitement maternel est une pratique absolument naturelle et nécessaire pour établir un lien fort et intime entre la mère et le bébé, ainsi que pour donner au futur bébé toute la nourriture nécessaire. Bien que dans les premiers temps, nous essayons de rester à la maison et de nous occuper du bébé de toutes les manières possibles, il est normal de quitter la maison pour aller faire les courses, travailler, aller au magasin… bref, une mère a le droit de vivre même si elle vient d’accoucher, ne pensez-vous pas ? Pourtant, l’allaitement dans les lieux publics est souvent source de controverse et de débat, car il semble « déranger » certaines personnes.

Cette mère s’est exprimée dans une vidéo sur Facebook, après qu’on lui ait demandé à la bibliothèque de se rendre dans un endroit plus « caché » pendant qu’elle allaitait.

Diane Pico, une mère de 38 ans, a exprimé sa colère dans une vidéo publiée sur son profil Facebook après avoir été priée de se cacher pendant qu’elle allaitait dans une bibliothèque de Nice. Ce jour-là, Diane s’est rendue à la bibliothèque municipale de sa ville avec sa fille de 5 ans et la petite Adelia, âgée de 10 mois seulement. Lorsque la petite s’est mise à pleurer parce qu’elle ne parvenait pas à bien dormir, Diane l’a immédiatement prise avec elle et s’est rendue dans un coin de la bibliothèque pour l’allaiter. Bien que Diane ne pensait pas le moins du monde qu’elle faisait quelque chose de mal, un bibliothécaire s’est approché d’elle et lui a dit d’aller allaiter sa fille dans un endroit « plus à l’abri des regards », prétendant que les activités liées à l’hygiène et à l’alimentation des enfants étaient interdites dans les locaux de la bibliothèque, comme le stipule le règlement.

Diane n’était pas du tout contente de cette demande : « Il n’est pas normal dans une bibliothèque municipale qu’on vous demande de vous éloigner pour allaiter. L’allaitement maternel est un droit. Nous avons le droit d’allaiter dans un lieu public, il n’y a pas de loi contre cela », a-t-elle fait valoir dans sa vidéo.

« Tout comme nous ne demanderions pas à une mère de sortir pour nourrir son enfant au biberon, nous ne devrions pas demander à une mère de sortir pour l’allaiter », poursuit Diane dans la vidéo. Le maire de Nice a immédiatement présenté ses excuses, affirmant que « cette décision malheureuse et injustifiée a été prise sur la base de règlements anciens et dépassés ».

Cependant, ce malentendu a soulevé une fois de plus la question, soulignant comment la société continue à culpabiliser certaines mères ou à les faire se sentir inadéquates, simplement parce qu’elles allaitent dans des lieux publics. Quelle est votre opinion sur le sujet ? Dites-le nous dans les commentaires !

Voir aussi:

Faisant semblant d’être ivre, cette jeune femme demande de l’aide aux passants pour pouvoir appeler un taxi : 4 hommes sur 5 essaient de la ramener chez eux
Un homme surpris dans une maison de retraite à Nancy en train de tenter de violer une dame de 96 ans
L’armature de son soutien-gorge lui sauve la vie
Hiver, maux de gorge: au lieu de prendre des médicaments qui vont diminuer vos défenses naturelles
Une femme achète une « maison abandonnée à un euro » et la transforme en une maison de rêve d’une valeur estimée à 400 000 £.