Vegan, elle trouve que sa mère lui manque de respect pour avoir fait cuire du bacon dans sa maison

Une jeune femme australienne qui accueille sa mère dans sa maison temporairement a suscité un débat sur les médias sociaux après avoir écrit qu’elle trouvait que sa mère était irrespectueuse parce qu’elle avait fait cuire du bacon dans sa maison.

C’est le Daily Mail qui rapporte cette histoire qui risque de déchaîner les passions tant il s’agit d’un sujet sensible. Une chose est certaine, tout le monde ou presque va avoir son avis sur la question. En effet, une Australienne est en train de susciter un sacré débat sur les médias sociaux parce qu’elle s’est plaint que sa mère faisait cuire du bacon dans sa maison. Elle a même pris ça comme un manque de respect. Autant vous dire que la situation l’énerve au plus haut point et qu’elle n’arrive pas à s’en remettre.

Le Daily Mail explique que cette jeune femme australienne accueille sa mère temporairement dans sa maison et qu’elle ne pensait pas qu’elle allait faire face à un tel affront. Une situation qui l’a particulièrement énervée. Dans son message sur les médias sociaux, elle a demandé à ses abonnés de lui envoyer des messages pour la réconforter, mais ce n’est pas vraiment ce qui s’est passé à vrai dire. 

En effet, le Daily Mail explique que si des vegans se sont montrés outrés par ce qu’il s’est passé en affirmant que sa mère devait respecter son mode de vie, ce n’est pas forcément le sentiment qui domine chez les internautes. Ainsi, plusieurs d’entre eux ont pointé du doigt le fait que c’était elle qui manquait de respect à sa mère. Il faut dire que c’est compréhensible, c’est elle qui l’a mis au monde et qui l’a élevé durant un grand nombre d’années. Le moins qu’elle puisse faire c’est de ne pas embêter sa mère pour une histoire de bacon.

Toutefois, quelque chose nous dit que cette jeune femme australienne va surtout retenir les messages d’internautes qui sont de son côté et non de celui de sa mère. Comme quoi en 2019, si le progrès est partout, l’individualisme l’est aussi.

Source: Daily Mail

Voir aussi:

Harcèlement sexuel : les collègues… mais aussi les clients
11 choses meilleures qu’un orgasme !
Trop de pets au boulot: son patron le vire
Très touchant ce qu’un mari a dit à sa femme le jour de la nuit de noces
Qui sont les “free bleeders”, ces femmes qui n’utilisent pas de protection hygiénique ?