Le chien Aleks est retrouvé vivant 23 jours après le séisme en Turquie.

Le chien Aleks, un grand bâtard aux yeux clairs, a été extirpé des ruines d’Antakya 23 jours après le séisme qui a dévasté cette grande ville du sud de la Turquie, a rapporté jeudi la presse locale.

Le chien Aleks était retenu prisonnier dans des dalles de béton qui ont formé comme une fosse en s’effondrant lors du séisme de magnitude 7,8 qui a frappé peu après 4 heures du matin le 6 février, selon les images du sauvetage publiées par l’agence de presse turque DHA.

C’est le propriétaire du chien, Murat Arici, qui a entendu sa plainte et a prévenu une équipe de secours dépêchée par la municipalité de Konya (centre).

« Aleks, viens mon chien », disent les sauveteurs dans la vidéo.

« Bien… bien joué mon fils », lâchent-ils avant de pouvoir saisir le gros chien, hirsute mais apparemment en bonne santé.

Aleks a été confié aux bons soins d’une association de protection des animaux (Haytap) pour être examiné avant d’être rendu à son maître.

Les secouristes ont sauvé des centaines de chats, chiens, oiseaux, lapins et même des vaches et des moutons pris au piège dans des bâtiments en ruine dans le sud de la Turquie.

Les derniers survivants, un couple, ont été découverts à Antakya le 18 février.

Depuis lors, les recherches ont été officiellement suspendues dans neuf des onze provinces touchées, à l’exception de Hatay et de Kahramanmaras, où se trouvait l’épicentre.

Le tremblement de terre, considéré comme la pire catastrophe jamais subie par la Turquie contemporaine, a tué plus de 45 000 personnes et plus de 5 000 autres en Syrie voisine, et a dévasté des centaines de milliers de bâtiments.

Source: TVA Nouvelles

Voir aussi:

Voici Yerka, le vélo impossible à voler
Cette jeune femme ne se rase pas les aisselles et n’utilise pas de déodorant : « Je veux accepter mon corps tel qu’il est vraiment »
Elle gagne presque 2 millions de dollars par mois en laissant ses gens la regarder dormir !
Les médecins pensaient qu’il ne survivrait pas aux 24 heures suivant sa naissance.
Une véritable torture pour ce chinois de 15 ans, son cou est anormalement long