Un rare poisson rose qui a des mains et qui « marche » a été repéré pour la première fois en 22 ans.

Le poisson-main originaire de l’Australie a été aperçu au large des côtes de Tasmanie.

L’espèce appelée poisson-main a des «mains » surdimensionnées sur lesquelles il « marche » le long des fonds marins en plus de sa capacité à pouvoir nager.

Le poisson a été aperçu pour la dernière fois par un plongeur au large de la Tasmanie en 1999 et n’a été vu que quatre autres fois. Depuis lors, le gouvernement a classé l’espèce en danger d’extinction comme le craignaient les zoologistes pour sa survie, mais des chercheurs australiens disent l’avoir retrouvée sur une caméra en haute mer enregistrée dans un parc marin. 

Le nouvel enregistrement montre le poisson dans des eaux plus profondes et plus ouvertes que celles dans lesquelles il avait vécu auparavant.

Les poissons roses sont l’un des 14 types de poissons-mains observés autour de la Tasmanie, l’île située au sud du continent australien.

« Il s’agit d’une découverte passionnante et offre de l’espoir pour la survie continue du poisson-main rose, car il est clair qu’il a un habitat et une distribution plus larges qu’on ne le pensait auparavant », a déclaré le chercheur principal et marin biologiste Neville Barrett, professeur agrégé à l’Université de Tasmanie. 

En février, l’équipe de Barret avait largué une caméra appâtée sur les fonds marins du parc marin Tasman Fracture pour y étudier les espèces de coraux, de homards et de poissons. Le parc protégé est connu pour avoir une longue fissure dans la croûte terrestre qui a permis de trouver la vie marine à des profondeurs de plus de 4 000 m.

Une assistante de recherche parcourant les images en octobre a déclaré qu’elle avait repéré la créature particulière parmi la foule d’animaux plus gros attirés par l’appât.

L’enregistrement montre que le poisson de 15 cm émerge d’un rebord après avoir été dérangé par une langouste.

Voir aussi:

La plus grande crotte d’un humain mesure 20 centimètres et se trouve dans un musée.
Elle s’est mariée avec elle-même
Sans le savoir, il avait un million de dollars en poche
Il pleut des poissons au Sri Lanka
Les ouragans au prénom féminin sont trois fois plus meurtriers