L’intelligence artificielle utilisée dans une procédure médicale pour aider un homme paralysé à marcher

Un homme resté paralysé à la suite d’un accident de moto il y a plus de dix ans marche à nouveau grâce à une intervention chirurgicale assistée par l’intelligence artificielle.

Gert-Jan Oskam, 40 ans, a déclaré qu’il rêvait de marcher à nouveau après avoir été paralysé à partir de la taille lors de l’accident de 2011.

Gert-Jan Oskam, 40 ans, a pu marcher après avoir été paralysé grâce à une « interface sans fil » entre son cerveau et sa moelle épinière.

« J’ai tout essayé chez moi », a déclaré M. Oskam à ABC News. « J’ai essayé de me lever et de faire des pas, mais ce n’était pas suffisant.

Ce n’est que l’année dernière qu’Oskam, en collaboration avec des chercheurs suisses, a fait une percée.

En 2022, des chercheurs de l’hôpital universitaire de Lausanne ont inséré chirurgicalement des implants électroniques dans les zones du cerveau et de la moelle épinière d’Oskam qui contrôlent les mouvements.

Ensuite, avec l’aide de l’IA, les chercheurs ont construit ce qu’ils appellent un « pont numérique » entre son cerveau et sa colonne vertébrale, en contournant ses blessures et en mettant essentiellement sa pensée en action.

« Grâce à des algorithmes basés sur des méthodes d’intelligence artificielle adaptative, les intentions de mouvement sont décodées en temps réel à partir des enregistrements cérébraux », a déclaré l’un des chercheurs, Guillaume Charvet, dans un communiqué, précisant que la technologie permet au patient de « se déplacer de manière autonome ».

Oskam a déclaré qu’il pouvait désormais penser à bouger et que son corps suivait ses pensées.

« Je pense à bouger ma jambe et la stimulation me donne une impulsion pour faire le pas », a déclaré Oskam, notant que même lorsque les capteurs sont éteints, il peut encore marcher avec l’aide de béquilles.

Bien que ce type d’IA soit utilisé en médecine depuis des décennies, les chercheurs affirment que le cas d’Oskam est la première procédure réussie de ce type.

Les chercheurs décrivent cette avancée comme l’utilisation de l’IA comme un décodeur de pensée qui traite ce que les neurones de la région du cerveau essaient de faire, et qui envoie ce signal à la colonne vertébrale.

Les détails de cette réalisation ont été publiés mercredi dans la revue médicale Nature.

La technologie qui a permis à Oskam de marcher en est encore au stade préliminaire, reconnaissent les chercheurs. Oskam a été le premier être humain à subir cette procédure.

Bien que la technologie ne soit pas largement disponible pour les patients, les chercheurs ont déclaré que leur mission était de « l’apporter à d’autres personnes ».

Source : abc NEWS

Voir aussi:

14 patient non-voyants retrouvent la vue grâce à une cornée fabriquée par des cellules de porc
Un nourrisson rencontre la femme qui lui a sauvé la vie en lui donnant un morceau de son foie
Cancer du col : les facteurs de risque
Cette pilule intelligente vibrante pourrait être l’avenir du traitement de la constipation
Une bonne nouvelle vient de tomber sur les vaccins Pfizer et Moderna