Cet homme est condamné à 25 ans de prison pour avoir battu son chien.

Un homme vivant au Texas a été condamné à une lourde peine pour avoir battu son chien. Il a été condamné à 25 ans de prison. Selon un communiqué des services de soins aux animaux, c’est l’une des peines les plus longues pour cruauté envers les animaux jamais enregistrées dans l’État du Texas.

Frank Javier Fonseca, habitant de San Antonio, une ville du Texas, a été condamné à 25 ans de prison. La raison, il a été filmé par un passant, en train de battre son chien. Cette vidéo a servi de preuve aux autorités judiciaires pour sa condamnation.

Le tribunal de San Antonio n’a pas du tout badiné avec Frank Javier Fonseca qui selon lui, voulait discipliner son chien pour désobéissance. Dans la vidéo filmée par un inconnu, l’on pouvait voir l’homme de 56 ans en train de battre violemment son chien à l’aide d’un bâton. Il a même tenté de l’étouffer.

Face à un tel acte, les juges ont estimé que cette punition était disproportionnée. Le chien a, depuis, été adopté par une autre famille. En février 2019, il avait été filmé en train de battre son Rottweiler.

Rares sont les Etats (aux USA ou ailleurs) qui condamneraient un homme (ou une femme) à 25 ans de prison pour cruauté envers des animaux. Si cette peine peut sembler extrême pour certains, elle est cependant justifiée, selon la ville de San Antonio, par d’autres condamnations.

 « Par exemple, possession de moins de 28 grammes de cocaïne en 1991, vol qualifié, conduite en état d’ébriété, entre autres infractions. L’homme est actuellement détenu par le Texas Department of Criminal Justice (TDCJ). Sa date de peine maximale est jusqu’au 21 septembre 2046 et sa date de libération prévue est en 2033, selon les données du TDCJ »   .

Voir aussi:

Toutes les personnes devraient connaître ces 10 vérités sur le divorce
La viande de chien sera bannie cette année d’une fête gastronomique chinoise
Une jeune conductrice veut faire demi-tour mais finit dans une haie à la verticale
Sept trucs pratiques à faire avec du sel
Battues, ces femmes s’affichent sur les réseaux pour lutter contre la violence conjugale