Ils violent des femmes et mettent du métal sur leur pénis afin que ce soit plus douloureux

Deux frères font face à de très graves accusations en Espagne et les faits qui leurs sont reprochés sont tout simplement horrible et révoltant…

Cristian et Sebastian Sandulacheprostituaient de nombreuses femmes dans un bordel à Oviedo, mais c’est la façon dont ils les traitaient qui suscite l’indignation de façon plus particulière. 

Lors d’un passage en prison, ils s’étaient volontairement faits des entailles sur le pénis et avaient inséré de petites boules de métal à l’intérieur de chaque coupure. Cela faisait donc en sorte que c’était encore plus douloureux pour les femmes qu’ils violaient. 

Les deux pimps étaient donc extrêmement violents envers les femmes qui gravitaient autour d’eux et selon ce qui a été entendu lors du procès, ils auraient coupé le bras de l’une d’elle à l’aide d’une épée de samouraï. 

Il est aussi rapporté que les femmes étaient forcées de manger des billets d’argent, lorsqu’elles ne rapportaient pas assez. Il arrivait même qu’ils les forçaient à boire de l’eau lorsqu’elle avait du mal à avaler le papier. 

Les deux dangereux criminels faisaient environ 14 000$ par soir avec leur stratagème et n’avaient absolument aucune considération pour les femmes qui leur permettaient de vivre ce train de vie. 

Afin de recruter de nouvelles femmes, ils leurs faisaient croire qu’ils les aimaient, mais ça se transformait vite en véritable film d’horreur lorsqu’elles commençaient à les fréquenter en vrai. Deux des victimes ont mentionné qu’elles se sont rendues en Espagne afin de refaire leur vie avec eux, sans se douter qu’elles seraient violées, torturées et battues par les deux frères. 

Certaines sont tombées enceintes et ont été forcées de se faire avorter. D’autres ont mentionné qu’ils avaient menacé de tuer leur famille advenant qu’elles ne se soumettent pas à eux. 

Ils sont accusés trafic d’humains, de prostitution coercitive et de blanchiment d’argent. Ils font chacun face à 600 années de prison pour les gestes qui leurs sont reprochés. 

Ils sont présentement en liberté en attendant la suite de leur procès, puisque le juge a statué qu’ils ne représentaient pas de risque de fuite. 

Source: Daily Mail 

Voir aussi:

Pour un sac de chips en nouvel an, une mère de deux enfants est attaquée au talon aiguille et elle est dans un état critique !
Quand vous payez avec votre carte de crédit, faites attention à ceci !
Un policier est licencié pour avoir jeté de toutes ses forces un enfant au sol
Un éléphant a tué un chasseur argentin essayant de le chasseur en Namibie
Voici 7 aliments pour les combattre l’inflammation et graisse du ventre