Le polyamoureux et influenceur achète un lit à 110 000 $ de 6 mètres pour ses 6 épouse et lui

Le lit surdimensionné a été construit à São Paulo, au Brésil, en 15 mois, avec une équipe de 12 personnes et 950 vis pour le mettre en place. Arthur a expliqué que l’idée du lit est venue d’un manque d’espace pour accueillir toutes ses épouses.

Arthur O Urso, un homme aux six épouses, a dépensé 110 000 $ (US) pour construire un lit de 6 mètres de long, car il en avait assez de dormir sur le sol. Ce lit, qui mesure 6 mètres sur 2,1 mètres, coûte plus cher qu’une voiture. Arthur, un influenceur polyamoureux, est connu pour ses mariages controversés. Jusqu’en 2022, il avait neuf épouses, mais, il a divorcé de quatre d’entre elles. Récemment, il a ajouté Olinda Maria, 51 ans, à sa liste de partenaires, portant leur nombre à six.

Le lit surdimensionné a été construit à São Paulo, au Brésil, en 15 mois, avec une équipe de 12 personnes et 950 vis pour le mettre en place. Arthur a expliqué que l’idée du lit est venue d’un manque d’espace pour accueillir toutes ses épouses. Auparavant, il devait partager le canapé, son lit double ou même dormir sur le sol pour faire de la place. Arthur et sa première épouse, Liana, ont décidé d’ouvrir leur relation en 2021 et ont formalisé leur union avec les autres femmes dans une église catholique, bien que cela ne soit pas légalement reconnu car la polygamie est illégale au Brésil.

Les conjoints partagent régulièrement des vidéos et des photos de leur vie amoureuse ainsi que des conseils sexuels, générant 85000 $ par mois sur OnlyFans. Arthur a précédemment admis qu’il avait du mal à équilibrer les besoins de ses nombreuses partenaires, ayant été contraint d’établir un calendrier sexuel pour répondre à leurs exigences. Il a expliqué qu’il avait dû abandonner ce système car il se sentait souvent obligé de faire l’amour en fonction du calendrier, plutôt que pour le plaisir.

Quant à la question des enfants, Arthur a déclaré l’année dernière qu’il adopterait une approche « premier arrivé, premier servi » pour déterminer la mère de ses futurs enfants. Ayant renoncé au « calendrier sexuel », il pratique désormais l’amour libre avec ses épouses et ne se soucie pas de savoir laquelle d’entre elles concevra un enfant. Il estime que l’essentiel est que l’enfant grandisse entouré d’amour et d’affection de la part de tous.

Source : The Mirror

Voir aussi:

Une culturiste sans bras qui fait sensation
Une femme enceinte frappée par la foudre : sa fille a gardé de l’électricité statique
Il est probablement le plus triste le chaton du monde
Top 10 des objets insolites oubliés dans les hôtels!
Il expulsé de l’avion parce qu’il sentait mauvais