« Après avoir eu quatre enfants, je suis fière de mon corps de maman avec toutes ses imperfections, il n’est pas nécessaire de le cacher. »

Sarah Nicole Landry, une jeune mère de quatre enfants, a décidé de se dévoiler sur les réseaux sociaux en montrant sa silhouette post-partum à ses followers. Par ce geste, elle souhaite transmettre un message fondamental : après la grossesse, le corps se transforme, ce qui est tout à fait normal. Au lieu de le critiquer et de le mépriser, il faut l’accepter et continuer à s’aimer chaque jour.

Depuis quelque temps, les réseaux sociaux sont devenus un terrain de jeu pour deux camps radicalement opposés : les adeptes du « body positive » et ceux du « body shaming ». Les uns prônent l’acceptation de tous les types de corps, tandis que les autres se moquent publiquement de certaines corpulences. Au milieu de cette frénésie sociale, cette femme a utilisé son compte Instagram pour partager sa propre expérience. Oui, les changements physiques sont perceptibles après ses nombreuses grossesses : peau flasque, cellulite, bourrelets, vergetures… C’est le lot de nombreuses mamans. Faut-il pour autant culpabiliser ou se blâmer d’avoir une telle silhouette ? Doit-on nécessairement s’imposer un régime drastique et multiplier les sacrifices pour retrouver son corps d’avant ? Sarah tend justement à montrer la réalité vécue par les femmes et à dénoncer ce besoin maladif de répondre aux attentes sociales. À ses yeux, au lieu de chercher une perfection irréalisable, mieux vaut travailler sur soi pour s’accepter tel que l’on est !

Après une grossesse, il n’est pas facile de retrouver sa silhouette d’origine.

Ce n’est un secret pour personne : lorsqu’elles tombent enceintes, les femmes doivent s’attendre à vivre une phase délicate dans leur vie. En plus de se préparer à la maternité, elles sont conscientes que leur corps subira une transformation radicale. Bien sûr, pendant la période du baby-bump, on est souvent excitée et euphorique. Nombreuses sont celles qui vivent leur grossesse avec joie et sérénité. De plus, beaucoup de femmes semblent totalement épanouies et rayonnantes, recevant des compliments de toutes parts. On dit qu’il n’y a rien de plus beau qu’une femme enceinte !

Cependant, le fait d’être « acceptée » et « congratulée » par la société pousse certaines à baisser la garde et à se goinfrer du matin au soir. Ces futures mamans finissent vite par déchanter après l’accouchement. Non seulement il est difficile de retrouver son corps d’origine, mais en plus, le regard des autres change complètement. Une fois que le bébé est né, la tolérance disparaît : on passe presque immédiatement de « femme enceinte » à « grosse ». Moralement parlant, ce manque d’indulgence envers les nouvelles mamans est souvent lourd et pesant à porter.

Il est grand temps de dédramatiser cette prise de poids !

Certes, la volonté et la détermination aident beaucoup. Mais il faut respecter le fait que chaque femme suit son propre rythme. Certaines ont la chance de perdre leurs kilos superflus et de retrouver leur silhouette d’origine quelques mois seulement après l’accouchement. D’autres ont besoin de plus de temps pour y parvenir. Malheureusement, elles vivent un véritable cercle vicieux : souvent pointées du doigt, on ne leur accorde pas assez de temps pour enclencher le processus. Se sentant persécutées et harcelées, elles finissent par déprimer et se rabattre sur la nourriture. Les conséquences sont souvent désastreuses : elles prennent davantage de poids, perdent confiance en elles et ont une mauvaise estime de soi. Une dose de stress dont elles se passeraient bien !

Or, il est tout à fait normal que le corps se transforme après une grossesse. Après l’accouchement, les tissus cèdent inévitablement et les muscles se relâchent. Sarah Nicole Landry veut justement combattre cette situation anxiogène que vivent de nombreuses femmes. Cette maman de quatre enfants prône la positive attitude : sur son profil Instagram, elle a partagé des clichés saisissants où l’on voit ses formes au naturel. Loin d’être repoussant, son corps est beau, mais il est simplement marqué par les traces de la grossesse. Elle nous dévoile ainsi la réalité crue de son apparence. Son physique n’est pas parfait, certes, mais elle n’a pas honte de le montrer, préférant assumer ses « imperfections » plutôt que de les cacher.

Son message est poignant : acceptez-vous et montrez-vous telles que vous êtes !

Face au calvaire vécu par de nombreuses jeunes mamans, Sarah a tenu à donner l’exemple en se dévoilant publiquement. Sur les réseaux sociaux, elle a voulu faire passer un message important : ne vous cachez pas derrière les faux-semblants, ne cherchez pas la perfection à tout prix, soyez fières de votre corps, quel qu’il soit, tant que vous le maintenez en bonne santé. Et surtout, n’oubliez pas que donner la vie est un véritable cadeau du ciel, dont beaucoup de femmes sont malheureusement privées. Il faut donc garder la tête haute, être plus confiante et sûre de soi. Sarah insiste sur le fait de ne pas craindre de vous montrer telles que vous êtes, car toutes les femmes sont belles et uniques à leur manière.

Son initiative audacieuse a eu beaucoup de succès auprès de ses followers. La jeune femme a reçu énormément d’éloges et de commentaires positifs pour avoir eu le cran de partager son intimité publiquement. Nombre d’entre eux l’ont félicitée pour son courage et sa force, et beaucoup approuvent son attitude saine et positive. Cela devrait en inspirer plus d’une…

Source: santeplusmag.com

Voir aussi:

Cette superstar d’Internet de 94 ans pourrait facilement voler plus de cœurs que ceux de votre grand-père
« Je suis trollée pour ma cellulite,  mais j’ignore les haineux cruels »
Une mannequin Instagram affirme que son corps avantageux est «trop dangereux» pour les réseaux sociaux !
Une mère est critiquée pour être tombée enceinte juste après l’accouchement, elle répond : « Je veux que mes enfants grandissent ensemble »
Jodie Comer est la plus belle femme du monde, selon une formule scientifique