Elle lance un avertissement après que son stérilet se soit retrouvé dans son rectum

Après avoir accouché, une femme de 30 ans s’est fait poser un stérilet. Mais le stérilet s’étant déplacé de l’utérus vers le rectum, le dispositif a dû être retiré.

Selon les médecins, la femme était en sueur et désorientée après cette première opération difficile. Deux mois plus tard, craignant d’être enceinte, elle a demandé de l’aide.

D’après les scanners, le stérilet s’était déplacé. Il se trouvait maintenant à environ 11 cm de profondeur dans le rectum de la femme. Les deux fils s’étendaient dans la région pelvienne à partir du rectum.

À l’aide de pinces et d’une caméra, le personnel médical a localisé le dispositif.

Les professionnels de la santé sont préoccupés par le fait que la cavité utérine a été perforée lors de la pose du stérilet. Une inadéquation entre la taille du stérilet et la cavité utérine aurait également contribué à la migration du stérilet après huit semaines.

Après la pose du stérilet, les médecins ont examiné la patiente pendant une heure et ont procédé à une échographie pour confirmer la pose du stérilet avant de la laisser sortir.

Elle a indiqué qu’après cinq jours de douleurs pelviennes, celles-ci avaient fini par disparaître. Elle est revenue à la clinique deux mois plus tard, craignant d’être enceinte.

Lorsque les médecins ont procédé à un examen vaginal, ils ont constaté que les deux fils du stérilet étaient manquants. D’autres examens ont montré que l’utérus de la patiente était totalement dépourvu de stérilet. Par la suite, des radiographies ont montré que le stérilet s’était déplacé dans le rectum.

Les professionnels de la santé ont averti la patiente qu’elle courait un plus grand risque d’infection puisque le gadget avait également percé la paroi de son rectum. Après l’ablation, la patiente est restée sous surveillance médicale pendant deux jours. Elle a ensuite pu quitter l’hôpital.

Le rapport du personnel médical de l’hôpital Jaber Al-Ahmad au Koweït ne mentionne pas la date de l’incident.

Selon une étude, une femme sur 1000 à qui l’on a implanté un stérilet souffre d’une perforation de l’utérus.

Voir aussi:

Une nouvelle étude confirme que la Covid-19 accélère le vieillissement du cerveau et peut conduire à la démence
Cancer du col : les facteurs de risque
Une urogynécologue déconseille vivement d’uriner dans la douche
Cet homme boit 1 litre d’alcool par jour depuis ses 13 ans, voilà le résultat sur son corps !
Un nourrisson rencontre la femme qui lui a sauvé la vie en lui donnant un morceau de son foie