Elle prétend être une vraie vampire âgée de 600 ans

Bien qu’il y ait eu de nombreux mythes et légendes sur les vampires et les histoires de buveurs de sang qui ont résonné tout au long de l’histoire humaine, aucun n’a jamais été capturé pour vérifier s’ils existaient vraiment.

Aujourd’hui, on apprend qu’une femme prétend être une vraie vampire et a même admis avoir bu le sang d’autres personnes. Lilith Vampyre vit à Londres et a un travail normal de journée.

Mais ce boulot n’est visiblement qu’une façade, car une fois que la nuit commence et qu’elle a fini de travailler, la femme de 27 ‘années humaines’ prend une personnalité vampirique. Son compte Instagram a déjà accumulé plus de 150 000 adeptes, ce qui prouve une vraie popularité. Cette femme est certaine d’être une vampire et dit même qu’elle aime éviter de se trouver en plein soleil (ce que ne prouve pas certaines photos de son compte). Selon elle, elle se sent beaucoup plus énergisée la nuit (ou ça doit venir du RedBull qu’elle s’enfile peut-être en fin de journée..).

Outre prétendre qu’elle a 600 ans, elle déclare tout de même (avec beaucoup de lucidité cette fois-ci) : ‘Je dirais que je suis ‘devenue’ un vampire à 18 ans, même si je n’en avais pas encore pleinement conscience à l’époque, mais je m’en suis maintenant rendue compte’. Ce n’est pas comme si Lilith s’habillait simplement en vampire, non, elle admet aussi avoir bu du sang humain, ce qui déjà une bonne base pour faire partie du monde des vampires.

Elle souligne que c’est quelque chose qui se fait entre des individus partageant les mêmes idées (et donc consentants) et non des victimes endormies et sans défense comme on le voit dans les films. ‘J’ai d’abord bu du sang humain par curiosité’, explique-t-elle. Et il a un goût métallique, presque cuivré. Bien que le goût puisse varier. Nous faisons une petite coupure sur la peau à un endroit discret, et nous le buvons de là. Ce sont des amis proches ou des gens que je rencontre et qui s’intéressent à ce mode de vie. Il n’est pas nécessaire que ce soit une grande quantité, je trouve que c’est plus une question d’acte global. C’est très intime’.

Il faut avouer que la pâleur semble-t’il naturelle de sa peau l’aide à camper au mieux ce personnage. Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour rejoindre le club probablement pas si fermé des vampires de ce monde….

Voir aussi:

En prenant la dernier comprimé de son traitement de chimiothérapie, ce petit garçon pleure de joie
Cinq zones érogènes où les femmes veulent être embrassées. Elles adorent ça !
Il cache les yeux de sa femme enceinte qui conduit à 130 km/h sur l’autoroute
Elle devait s’occuper d’un cochon sauvé par une association, elle en fait du pâté
En Espagne, un couple torture un chien à mort et filme leur acte, la justice opte pour la peine minimale