Elle demande à la vétérinaire d’euthanasier sa chienne paralysée, mais la vétérinaire a rapidement trouvé le problème…

Une femme est arrivée à l’hôpital vétérinaire avec sa petite chienne, Bo, qui semblait paralysée. La vétérinaire a proposé un traitement, mais la femme a refusé. Elle voulait que la chienne, encore bébé, soit euthanasiée. Elle disait qu’elle ne voulait pas que la chienne de six semaines souffre plus longtemps.


La vétérinaire a examiné Bo dans une pièce isolée pour voir ce qui pourrait être fait pour la soigner. Pendant ce temps, la femme a quitté l’établissement sans dire un mot, abandonnant la chienne à son sort.

La vétérinaire a donc décidé de tenter de soigner la chienne. Après une série de tests, la spécialiste a remaqué que Bo avait une démarche particulière. C’est alors qu’elle a réalisé que la petit chienne souffrait d’hypoglycémie et qu’elle avait un taux de sucre dans le sang très bas. Bo n’était donc pas paralysée, mais elle était trop faible pour bouger.

Bo a donc été confiée à Piper Wood du refuge Hand in Paw en Californie afin que la chienne reprenne des forces.

«Peut-être que sa maîtresse ne lui donnait pas assez de nourriture et que son taux de sucre a chuté drastiquement», a-t-elle confié au Western Journal.

En s’occupant de Bo, Piper a remarqué que la chienne semblait avoir peur des humains. Elle a donc décidé de s’occuper d’elle jusqu’à ce qu’on lui trouve une nouvelle famille aimante et elle l’a renommée Bella.

Piper voulait que Bella découvre que les humains peuvent faire preuve d’amour et de gentillesse envers elle.

Puis le jour est venu où Piper a finalement trouvé la famille parfaite pour Bella.

«Quand je l’ai conduite à sa nouvelle maison, je l’ai vue jouer pour la première fois. Elle jouait avec 10 jouets différents en même temps et elle courrait partout, elle avait l’air tellement heureuse. C’était merveilleux à voir parce que j’avais toujours vu le côté apeuré et inquiet d’elle. Elle va mieux, c’est clair, et elle se sent enfin chez elle», a raconté Piper.

C’est tellement rassurant de voir que des gens comme Piper s’occupent des animaux qui ont besoin d’aide avant de trouver leur nouvelle famille. Ça fait chaud au coeur et ça redonne foi en l’humanité!


Source: Newsner

Voir aussi:

Il cache les yeux de sa femme enceinte qui conduit à 130 km/h sur l’autoroute
Un lycéen de 16 ans mis en examen pour avoir étranglé sa professeure de mathématiques
Elle devait s’occuper d’un cochon sauvé par une association, elle en fait du pâté
Un train de 268 wagons a parcouru 90 kilomètres à une vitesse maximale de 110 km/h…sans conducteur !
Cinq zones érogènes où les femmes veulent être embrassées. Elles adorent ça !